17h43.com » Maison » Vêtements et linge de maison, comment échapper aux substances chimiques nocives ?

Vêtements et linge de maison, comment échapper aux substances chimiques nocives ?

C’est un fait qui a été longtemps ignoré, pour le plus grand bonheur des principales marques de vêtements et de linges de maison : ces produits que nous achetons et que nous portons sont bourrés de substances chimiques très nocives pour la santé. Outre certaines teintures et certains agents chimiques bien particuliers, on retrouve également des perturbateurs endocriniens dangereux pour la santé. Alors, comment les éviter ?

Quelques précautions avec le linge neuf

Pour vous débarrasser au maximum de ces produits chimiques qui envahissent votre maison et votre corps, vous pouvez commencer par nettoyer tous les linges que vous achetez. Effectivement, en nettoyant ces linges et ces vêtements avant de les utiliser pour la première fois, vous supprimez une partie importante de ces substances.

Certaines études encouragent même les particuliers à laver plusieurs fois leurs vêtements avant de les porter, surtout les jeans, un vêtement qui subit d’importants traitements chimiques avant sa commercialisation. Cependant, cette technique présente un inconvénient de taille : en nettoyant vos vêtements, vous répandez toutes ces substances chimiques dans l’eau, qui sera ensuite, bien souvent, relâchée en pleine nature et polluera ainsi des régions entières.

Acheter bio et naturel

Pour éviter les problèmes, vous pouvez guetter les vêtements portant le label GOTS (Global Organic Textile Standard) et le label Oeko-Tex 100. Ils sont tous les deux supposés garantir la faible teneur de substances nocives dans les linges. De plus en plus de marques essayent de les obtenir, conscientes des évolutions des attentes des consommateurs.

Évidemment, ces conseils doivent également être suivis quand vous commandez votre linge de lit, mais aussi dans de nombreux autres aspects de votre quotidien comme les meubles. Soyez vigilant quand vous achetez, que ce soit une literie electrique online, un bureau ou bien d’autres choses. Veillez à ce qu’aucune substance chimique trop dangereuse n’ait été utilisée dans le processus de fabrication.

Faites de la récup’

Un dernier conseil pour se tenir loin de ces perturbateurs endocriniens, c’est de faire de la récup’. Ce conseil revient souvent quand il s’agit d’adopter des comportements plus responsables en matière d’écologie, et pour cause. En effet, la récup’ est un moyen idéal de consommer sans produire plus de pollution ou sans consommer inutilement de l’énergie.

La même logique s’applique pour les substances chimiques. En récupérant des objets et des vêtements usagers, vous savez qu’ils ont déjà été débarrassés des substances chimiques et vous évitez d’en déverser de nouvelles dans la nature en lavant des vêtements neufs. En plus, vous faites du bien à votre porte-monnaie, alors tout le monde y gagne.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *