17h43.com » Santé » Varicelle chez l’adulte : des risques liés à l’âge

Varicelle chez l’adulte : des risques liés à l’âge

Si vous avez contracté la varicelle lorsque vous étiez enfant, alors vous ne risquez plus d’être touché par ce virus (que l’on appelle le virus zona varicelle, ou VZV).

En revanche, si vous êtes passé entre les gouttes lors de votre enfance, il se pourrait bien que vous la contractiez à l’âge adulte.

Et là, les choses pourraient bien devenir plus graves. En effet, les risques de la varicelle chez l’adulte sont plus élevés et parfois, cette maladie peut s’avérer être mortelle.

Voyons quels sont les conséquences de ce virus, lorsqu’il touche les adultes, dans cet article.

Varicelle chez l’adulte : des risques liés à l’âge

Comment se manifeste la varicelle chez l’adulte ?

De la même façon que chez les enfants.

La phase invasive

Au départ, vous allez ressentir une fièvre élevée, soit plus de 38,5 degrés, des maux de tête, et parfois même des douleurs au niveau de l’abdomen.

C’est ce que l’on appelle la phase invasive. Vient ensuite la phase d’état, où les boutons de varicelle apparaissent.

La phase d’état

Le bouton de varicelle chez l’adulte, ainsi que les lésions cutanées, sont beaucoup plus importants chez l’adulte que chez l’enfant.

C’est alors que la contagion de la varicelle est la plus importante. En effet, le liquide contenu dans les vésicules est extrêmement contagieux.

Les complications chez l’adulte

La varicelle chez l’adulte peut entrainer des complications bien plus importantes chez l’adulte.

La varicelle peut en effet avoir des conséquences neurologiques, comme la contraction d’une méningite, de myélites ou encore d’encéphalites.

On a également remarqué que les personnes adultes pouvaient également souffrir de bronchites, de thrombopénies, de troubles de la coagulation…

Précisons également que le traitement des lésions cutanées est beaucoup plus lente que chez l’enfant.

La prévention de la varicelle

Il est important, si vous n’avez pas contracté la varicelle pendant votre enfance, de se prémunir contre cette maladie.

Comment ? Grâce à une injection d’immunoglobulines. Si vous avez été en contact avec une personne porteuse, alors il est important de se rendre chez votre médecin dans les 72 heures.

Vous pouvez également vous faire vacciner contre le virus VZV.

Ne prenez pas la varicelle à la légère. En effet, elle entraine des complications, mais peut également être mortelle pour les adultes.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *