17h43.com » Parents » Grossesse » Avant la grossesse » Tout ce qu’il faut savoir sur l’ovulation

Tout ce qu’il faut savoir sur l’ovulation

Le cycle menstruel a pour fonction de garder la femme fertile en créant les conditions adéquates à la nidation d’un ovule fécondé. L’ovulation est donc le point culminant, ou l’événement principal du cycle menstruel, il a d’ailleurs lieu au milieu de celui-ci, au 14e jour.

Ovulation et fécondité

Ce qu'il faut savoir sur l'ovulaitonLe cycle féminin débute (par convention) le premier jour des règles par la phase folliculaire qui dure toute la première moitié du cycle. Pendant cette phase, de nombreux follicules contenus dans l’ovaire parviennent à maturité  grâce à l’action stimulante qu’a la FSH sur ceux-ci mais seulement un seul donnera un ovocyte.

L’ovulation survient entre le 11e et le 16e jour mais on dit (par convention aussi) qu’elle a lieu au 14e jour du cycle. Elle ne se fait pas en un clin d’œil, l’ovulation peut durer jusqu’à 24 heures. À ce stade, la LH, une autre hormone du cycle féminin est sécrétée afin de stimuler la libération de l’ovule du follicule.

Une fois libéré, l’ovule se déplace dans les trompes de Fallope et se dirige vers l’utérus et sécrète des hormones (le corps jaune et l’hormone lutéale) qui ont pour rôle de préparer l’utérus à la nidation de l’ovule en cas de fécondation.

L’ovule persiste 24 heures, c’est pendant cette phase que la femme est fertile et peut concevoir un enfant. Les rapports sexuels qui ont eu lieu durant les jours précédant l’ovulation peuvent aussi donner lieu à une grossesse car les spermatozoïdes peuvent vivre plusieurs jours.

Si l’ovule est fécondé, il sécrète des hormones qui favorisent sa nidation et le follicule vide continue lui aussi à avoir une activité sécrétoire qui empêche d’autres ovulations, ce qui fait qu’une femme ne peut pas ovuler pendant sa grossesse.

Comment détecter l’ovulation ?

Les femmes qui cherchent à tomber enceinte et celles qui veulent avoir des rapports sexuels non protégés et sans contraception doivent connaître leur date d’ovulation.

Cette date peut être calculée à partir du dernier jour des règles à partir duquel il faut rajouter 11 à 16 jours. Cette méthode est peu efficace à cause de la variation de la durée du cycle féminin d’une femme à l’autre et même chez la même femme d’un cycle à l’autre.

Il est possible de reconnaître l’ovulation d’après certains signes comme une température du corps qui augmente légèrement (5 dixièmes de degrés environ), des douleurs au bas du ventre ou l’éclaircissement de la glaire cervicale. Mais se fier à ces signes n’est pas toujours une méthode fiable car la température peut s’élever à cause d’une infection et la glaire cervicale peut s’éclaircir ou devenir plus abondante pour d’autres raisons.

La méthode la plus fiable pour détecter l’ovulation reste les tests d’ovulation vendus en pharmacie et qui fonctionnent sur le même  principe que les tests de grossesse, c’est-à-dire une détection d’hormones spécifiques dans les urines grâce à des réactifs colorés.

Continuer la lecture sur ...

1 commentaire sur “Tout ce qu’il faut savoir sur l’ovulation”

  1. Merci pour cet article ! Les tests d’ovulation (qui détectent le pic de LH) sont effectivement fiables, mais pas plus que l’auto-observation des signes que le corps nous envoie ! En combinant glaire cervicale et température, on détecte facilement ses ovulations, et sans débourser un centime (si ce n’est l’achat du thermomètre, une fois). Ensuite, si on veut utiliser ces observations pour déterminer jours fertiles et infertiles de façon rigoureuse en « contraception », il est essentiel de suivre une formation pour éviter les surprises (car attention, l’ovulation n’a pas toujours lieu entre le 11ème et le 16ème jour !), mais c’est tout à fait possible (plein d’info sur https://cyclenaturel.fr). Quelle beauté, ce cycle menstruel 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *