17h43.com » Santé » Tout savoir sur la santé » Taux hcg bas : quelles sont les raisons ?

Taux hcg bas : quelles sont les raisons ?

Un taux hcg bas lors de la grossesse est souvent un mauvais signe auquel il faut faire très attention. Un taux beta hcg faible est un signe d’alerte car en état normal ce taux double tous les trois jours. Le cas contraire constitue une anomalie dont il faut connaitre l’origine. Cela peut se produire en cas de grossesse précieuse, fausses couches, antécédents d’infertilité, etc. Cela peut également être provoqué par une grossesse extra-utérine. Dans tous les cas un taux beta hcg bas cache une anomalie dans le développement de la grossesse si cela dure après quelques semaines du début de la grossesse.

taux beta hcg faible

Taux HCG et grossesse

Le taux de la beta hcg évolue normalement lorsqu’il double tous les 3 jours. Un taux hcg faible ou très élevé a plusieurs interprétations. De ce fait, si le taux de la beta hcg est faible cela indique un développement anormal de la grossesse contrairement à un taux élevé ou rapide qui peut annoncer une grossesse multiple. Dans tous les cas, l’échographie reste l’examen qui met en évidence la cause d’un tel dysfonctionnement.

Interprétation du taux Beta hcg

L’unité de mesure de l’hormone hcg sont les unités milli-internationales par millilitre (mUI / ml). Si le niveau hcg est de moins de 5mlU/ml cela indique qu’il n’y a pas de grossesse. En cas de grossesse le taux est de 25mIU / ml ou plus, c’est en fonction de chacun.

Un taux beta hcg faible : quand s’inquiéter

Bien qu’un taux beta hcg bas cache une anomalie en général. Dans certains cas, une grossesse normale peut enregistrer un taux hcg faible pourtant le fœtus se développe normalement et le bébé nait à terme et en bonne santé. L’échographie est donc l’examen qui peut indiquer si ce taux faible de beta hcg est normal ou pas après 5 ou 6 semaines de grossesse.

Taux hcg faible et fausse couche

Un taux de beta hcg faible ne signifie pas automatiquement une fausse couche notamment lors des premières semaines. Le plus important n’est pas le taux hcg lui-même. Les médecins cherchent surtout à savoir si le niveau hcg augmente de manière significative. Mais si le taux beta hcg continue à baisser lors du premier semestre, cela annonce une fausse couche imminente.

L’eau à l’origine d’un taux hcg faible ?

La consommation d’eau n’affecte pas le niveau de concentration de hcg dans le sang. Mais une consommation importante d’eau pourrait fausser les tests de grossesse effectués à domicile lors des premières semaines de la grossesse. Evitez donc de boire une grande quantité d’eau avant de faire votre test de grossesse.

Dans tous les cas, fiez-vous à l’avis de votre gynécologue pour éviter la psychose de la fausse couche. Lui seul peut vous diagnostiquer la cause d’un taux hcg bas.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *