Sport » Tout savoir sur le sport » Les sports de l’extrème

Vous avez envie de dépasser vos limites ? Alors, pourquoi ne pas essayer le saut en parachute ? Un sport de l’extrême qui vous procurera de vraies sensations fortes. Parce qu’on ne peut pas se lancer dans la pratique de la chute libre sans formation, découvrez les quelques méthodes possibles pour débuter le saut en parachute.

Comment se former au saut en parachute ?

  • Si vous êtes pressé, vous pouvez tout à fait faire un saut en parachute à tandem. Après seulement quelques minutes de formation, vous embarquez avec un moniteur et vous vous laissez guider par lui. En effet, il est capable de vous stabiliser dans les airs, de savoir quand ouvrir votre parachute et bien sur comment gérer l’atterrissage.
  • Si vous préférez sauter en parachute seul, vous devez alors suivre une formation plus solide et complète. Pour cela, il existe ce que l’on appelle la PAC (Progression Accompagnée en Chute). Vous commencez par sauter accompagné de deux moniteurs, puis d’un seul et enfin vous êtes guidé par une radio à distance. Au fil des sauts, vous allez apprendre les techniques de base et vous serez capable de sauter complètement seul.
  • Enfin, pour ceux qui préfèrent les méthodes de formation plus traditionnelles s’orienteront plutôt vers la progression classique. Avec un saut d’initiation à 1200m. Toutefois, cette méthode est de moins en moins utilisée car elle est longue et fastidieuse.

Les contre-indications pour le saut en parachute

Attention, certaines personnes ne sont pas en état physique de faire un saut en parachute. Ces personnes sont, entre autres, celles qui présentent des problèmes cardiaques, les personnes qui souffrent d’asthme ou de pneumopathie, les personnes qui ont subi un sévère traumatisme crânien, les femmes enceintes, ou encore les personnes qui sont victimes d’une hernie hiatale. Aussi, avant de faire un saut en parachute, mieux vaut consulter son médecin.