17h43.com » Parents » Grossesse » Retour de couche : ce que vous devez savoir

Retour de couche : ce que vous devez savoir

Après l’accouchement, le corps de la femme subit de nombreux changements. Le corps doit en quelques sortes se réparer. A la fin de cette période, les règles réapparaissent. C’est que l’on appelle le retour de couches.

Retour de couche

Suite à l’accouchement, il faudra un peu de temps au corps de la femme pour se remettre. Cela se fait progressivement. Ce temps de réadaptation s’appelle les suites de couches. Les cycles de la femme se remettent en place et les premières règles post-accouchement apparaissent au bout de quelques semaines ou quelques mois. Il ne faut pas confondre le retour de couches avec les petits saignements qui se produisent peu de temps après l’accouchement.

Retour de couche : ce que vous devez savoir

Quand arrive le retour de couche ?

  • Si la femme n’allaite pas, le retour de couches survient 6 à 8 semaines après l’accouchement.
  • Si la femme allaite son enfant, alors le retour de couche sera beaucoup plus tardif. En effet, l’hormone qui est stimulée par la tétée retarde l’ovulation, donc les règles.

Si vous vous posez des questions sur le retour de couche allaitement ou les règles pendant l’allaitement, rassurez-vous : les règles arrivent généralement à la fin de la période d’allaitement. Bien évidemment, cela peut varier d’une femme à l’autre.

Sachez que les premières règles après l’accouchement sont plus abondantes et peuvent aussi durer plus longtemps. Les tampons sont déconseillés pour le “petit retour de couche”, surtout si vous avez subi une épisiotomie. Pour le retour de couches en revanche, vous pouvez faire comme il vous plaît.

Mais attention, retour de couche et allaitement peuvent cacher une grossesse car 10% des femmes ovulent avant le retour de couches ! Pensez à vous faire prescrire une contraception tout de suite après l’accouchement.

Si vous avez plus de questions, ou encore des doutes quant à votre état de santé après un accouchement, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre gynécologue, qui saura répondre à vos questions.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *