Société » Entreprise » Droit des salariés » Repos hebdomadaire obligatoire, ce qu’il faut savoir

Repos hebdomadaire obligatoire, ce qu’il faut savoir

La législation du travail protège les salariés contre les abus des employeurs avec des mesures qui encadrent non seulement les modalités d’embauche, de rémunération et de licenciement mais aussi le temps de travail et de repos.

Le code du travail prévoit un temps de repos hebdomadaire obligatoire qui fait qu’il est interdit de faire travailler un salarier plus de 6 jours par semaine.

Ce repos hebdomadaire obligatoire doit durer au moins 24 heures consécutives qui doivent s’ajouter au repos quotidien qui est obligatoirement d’une durée au moins égale à 11 heures consécutives par jour. Ce jour de repos est normalement le dimanche mais il existe des cas pour lesquels des dérogations sont données pour donner le jour de repos aux salariés en dehors du dimanche.

Repos hebdomadaire obligatoire pour les travailleurs mineurs

Règle particulière pour les salariés de moins de 18 ans

Les salariés qui ont moins de 18 ans ont droit à au moins deux jours de repos hebdomadaire, c’est-à-dire 48 heures consécutives. Cependant, pour les travailleurs mineurs aussi, il existe des possibilités de dérogations.

Pour que l’employeur obtienne une dérogation pour faire travailler un salarié de moins de 18 ans plus de 5 jours par semaine, il faut que l’activité de l’entreprise justifie ce recours à un jour  de travail supplémentaire. La dérogation doit aussi être inscrite dans un accord collectif ou à défaut, être autorisée par l’inspecteur du travail.

En cas de dérogation, le repos hebdomadaire des travailleurs de moins de 18 ans ne peut être inférieur à 36 heures (au lieu des 48 heures).

Ajoutez un commentaire