Psychologie » Les maladies psychologiques » Qu’est-ce que le syndrome de sevrage tabagique ?

Qu’est-ce que le syndrome de sevrage tabagique ?

Qu'est-ce que le syndrome de sevrage ?

Le tabagisme est l’une des causes principales de mortalité et malgré les campagnes de prévention et les progrès de la médecine dans le traitement des cancers, le nombre de décès précoces causés par la cigarette reste très élevé.

Ceci devrait convaincre tout fumeur d’arrêter immédiatement mais en pratique ce n’est pas aussi facile. Arrêter de fumer nécessite beaucoup de courage et de volonté et le sevrage est compliqué par des symptômes physiques et psychiques.

Ces symptômes qui touchent le fumeur qui vient d’arrêter la cigarette forment le syndrome de sevrage.

Les symptômes physiques

symtômes du syndrome de sevrageLe syndrome de sevrage se manifeste d’abord par des signes physiques. Pendant les premiers jours sans cigarette, le fumeur est étourdi et chez certaines personnes, il y a même une sensation d’ébriété. Ceci est dû à l’augmentation du taux d’oxygène dans l’organisme qui entraîne une hyperventilation.

Après l’arrêt de la cigarette, le système respiratoire retrouve progressivement son état normal et la fonction évacuatrice devient plus active, les cils des bronches retrouvent leur mobilité et les secrétions respiratoires ont un plus gros volume. Tout ceci provoque une toux, le plus souvent grâce et qui s’aggrave pendant la nuit. Elle peut durer jusqu’à trois semaines, voire plus.

Le fumeur en phase de sevrage pourra aussi souffrir de constipation, de maux de tête, de nausées et de fatigue. Mais tous ces symptômes disparaîtront au bout de quelques semaines ou de quelques mois.

Le sevrage psychique

La dépendance à la cigarette n’est pas que physique et il en est de même pour le sevrage. Lors de l’arrêt du tabagisme, de nombreux signes psychiques se font sentir.

L’envie impérieuse de fumer est l’épreuve la plus difficile, elle est due à la dépendance physique qui découle de l’habitude qu’a l’organisme de recevoir de la nicotine et de la dépendance psychique qui est construite autour d’habitudes comme fumer une cigarette lorsqu’on attend quelqu’un ou après un repas ou lorsqu’on est énervé ou stressé.

Le sevrage psychique se manifeste par de l’anxiété, de l’irritabilité, et des graves insomnies qui peuvent empêcher l’ancien fumeur de dormir normalement pendant des semaines.

L’habitude que le fumeur a pris de fréquemment porter quelque chose à sa bouche se traduira après l’arrêt de la cigarette par des tics ou une envie permanente de grignoter ou de boire.

Tous ces symptômes sont difficiles à supporter mais pas insurmontables. Pour réussir son sevrage, l’ancien fumeur doit se munir de beaucoup de courage et se faire conseiller par un spécialiste.

Ajoutez un commentaire