Parents » Grossesse » Rendez-vous chez le gynécologue

Les pertes blanches font partie du quotidien de toutes les femmes, ainsi que les jeunes filles ayant atteint la puberté. Rien de bien extraordinaire à en avoir quotidiennement. Cependant la quantité et la consistance de ces pertes peut vouloir dire beaucoup de choses, et chaque cas est particulier avec des causes et des résultats qui varient d’une femme à une autre et d’un cas à un autre. Raison pour laquelle il est important de rester attentives aux signes de son corps.

pertes jaunes avant regles

Pertes blanches avant les règles : ce qu’il faut savoir

Les pertes blanches commencent en général un an avant l’apparition des premières règles chez une jeune fille, et un an après le début du développement des seins. Cependant ces chiffres ne sont qu’une moyenne et peuvent varier d’une femme à une autre.

En général les pertes banches sont le signe d’une ovulation, on peut même remarquer leur consistance qui sera plus blanche et laiteuse en période d’ovulation. C’est d’ailleurs un des signes qui permet de reconnaître sa période d’ovulation sans faire de test. Ces pertes sont stimulées par l’hormone type œstrogène, quand l’hormone est importante les pertes sont fluides et abondantes, mais si elle diminue elles deviennent plus épaisses.

Mais il ne faut pas s’attendre à les voir disparaître de si tôt, car ces pertes blanches avant les règles aident à la fertilité et sont le signe que la femme est sexuellement apte. Elles peuvent cependant diminuer voire disparaître à la ménopause.

Perte jaune avant les règles: quel signe ?

Les pertes blanches peuvent être assez abondants ou au contraire un peu épaisses, tout dépend de la période dans laquelle se trouve la femme. Avant les règles elles deviennent plus abondantes, et un peu plus compactes en période d’ovulation. Elles sont même un des signes de grossesse, quand leur consistance rappelle un peu celle du blanc d’œuf (désolé pour la comparaison mais c’est l’exacte consistance).

Ces pertes participent à l’hydratation de la zone vaginale et permettent de faciliter les rapports, elles deviennent plus abondantes lors d’une stimulation sexuelle afin de préparer un rapport et aider à acheminer le sperme vers l’utérus.

Cependant dans tous les cas cités plus haut il n’est question que de pertes parfaitement blanches ou translucides, c’est l’état normal des pertes chez une femme en bonne santé. Si au contraire les pertes sont jaunes accompagnées d’une odeur désagréable il est alors urgent de consulter, car c’est le signe de la présence d’une mycose vaginale. Le plus souvent accompagnée de démangeaisons et de brûlures lors d’un rapport.

Il est donc important de consulter afin d’avoir le traitement adéquat et éviter tout rapport avant la disparition de l’infection, afin d’éviter tout risque de contamination du partenaire. Qui devra dans certains cas prendre lui aussi un traitement préventif.