Parents » Adoption

Dans la loi française, les adultes ont des obligations légales envers leurs ascendants et leurs descendants, des obligations morales et financières. Si un parent abandonne ses enfants, si le mari abandonne sa femme ou si un enfant majeur abandonne ses parents âgés qui dépendent de lui pour vivre, on est dans un cas d’abandon de famille.

Lorsqu’on est victime d’abandon de famille, on peut entamer une procédure judiciaire pour récupérer ses droits, obliger le conjoint ou l’enfant défaillant à payer les pensions alimentaires

L’abandon de famille est un délit selon la loi française et peut être puni par une forte amende ou même une condamnation à de la prison ferme.

Tout savoir sur l'abandon de familleOn peut parler d’abandon de famille dans un des cas suivants :

  • Si l’un des parents abandonne de son plein gré et sans motif grave la maison familiale pendant plus de deux mois.
  • Si le mari abandonne de son plein gré sa femme alors qu’elle est enceinte pendant plus de deux mois.
  • Dans le cas d’un divorce, si l’un des conjoints ne paye pas pendant plus de deux mois une pension alimentaire ou une prestation compensatoire décidée par la justice.
  • Si un parent refuse de prendre en charge l’éducation, l’alimentation, l’habillement, le logement et les soins des enfants.
  • Si on a ses parents à sa charge et qu’on refuse, alors qu’on est dans la capacité de le faire, de prendre en charge les dépenses d’un ou des deux parents.
  • Si on ne respecte pas ses obligations alimentaires envers ses ascendants.

Abandon de famille : exemple concret

L’abandon de famille est un concept qui reste encore un peu flou pour vous ? Dans ce cas, nous allons vous l’expliquer un peu plus en détail, avec plusieurs cas concrets.

L’abandon de famille par l’un des parents

Si, dans le cas d’un couple divorcé, l’un des parents ne verse pas la pension alimentaire, ou se dédouane de toute responsabilité vis-à-vis de se enfants, alors cela est considéré comme un abandon de famille. En effet, le parent concerné n’exerce plus ses devoirs financiers ni moraux envers sa progéniture. Mais l’abandon de famille, s’il concerne les enfants, concerne également les personnes âgées.

L’abandon de famille concerne aussi les personnes âgées

Si une personne âgée est abandonnée de sa famille, de ses enfants notamment, c’est-à-dire si elle n’est pas en mesure de financer des soins ou encore un hébergement dans une maison de retraite par exemple. Cela est également considéré comme un abandon de famille.