Psychologie » Conseils de psychologue » Mutilation : faut-il vraiment s’inquiéter ?

Mutilation : faut-il vraiment s’inquiéter ?

mutilation-les-solutions

La mutilation est une pratique que l’on rencontre tout particulièrement chez les adolescents, qui pratiquent alors à certains moments de leur existence, ce type de blessure sur leurs bras ou leurs corps en général. C’est une pratique qui inquiète énormément les parents et à juste titre : le fait de voir son ado pourvu de blessures sur les membres ou ailleurs sur le corps qu’il s’est infligées lui-même, n’est pas particulièrement rassurant. Néanmoins, les raisons ne sont pas toujours aussi graves qu’on pourrait le croire.

En effet, dans le cas de la mutilation, on ne détecte généralement pas de volonté de se donner la mort. Le but est bien sûr de traduire une souffrance, qui elle existe véritablement. C’est le signe d’une angoisse, d’une frustration, qui s’exprime par le biais de cette forme de blessure.

arreter de se mutiler

 

L’adolescent traverse en effet des périodes difficiles, au niveau émotionnel, et cela peut impliquer l’apparition de ce type de pratique.

Le mal pour soigner le mal

Le fait de s’infliger ce type de souffrance est un moyen de sortir de la souffrance, non pas de la faire taire définitivement comme c’est le cas lors d’une tentative de suicide. Il faudra alors chercher à comprendre les raisons qui poussent l’ado à se mutiler. Une thérapie est le meilleur moyen de le faire : la mutilation peut être le signe de violences ayant été subies par le passé, qu’elles soient psychologiques ou sexuelles. Cette forme d’expression peut aussi rappeler un type de rite initiatique lié également à l’âge, au besoin de s’inscrire dans une réalité sociale, pour intégrer un groupe.

Tentez de créer un dialogue avec votre ado, afin d’éviter que cela ne dure trop longtemps, et surtout pour trouver les réponses aux questions que vous vous posez sans doute. Et si vous ne parvenez pas le faire, n’hésitez pas à contacter un psychothérapeute.

Ajoutez un commentaire