17h43.com » Life Style » Loisirs - Passions » Martingale paris sportifs : est-ce une bonne méthode ?

Martingale paris sportifs : est-ce une bonne méthode ?

En tant que parieur, vous devez décider de la façon dont vous gérez vos mises. La martingale est une des options possibles mais vous devez être conscient de ses risques et implications.

Qu’est-ce qu’une martingale ?

Mes parisLa martingale est une des 3 méthodes de contrôle de vos mises sur un site de paris sportifs et de casinos (elle est, toutefois, plus répandue dans le monde des casinos), les deux autres étant le Kelly Criterion et les mises fixes et proportionnelles. Ces méthodes permettent de mieux gérer votre bankroll.

La martingale consiste à augmenter les mises de vos paris suite à une perte dans le but de la compenser par des gains importants. Elle s’appuie sur une formule assez simple :

Mise = (Somme des pertes+ bénéfices souhaités)/(cote-1)

On peut également trouver une autre formule qui, cette fois-ci, ne s’appuie pas sur un objectif de bénéfices mais sur un coefficient par lequel sera multipliée la mise à chaque perte et qui dépend des cotes de vos paris. On utilise alors la formule suivante :

Coefficient multiplicateur = cote/(cote-1)

Par exemple, si votre mise de départ est de 15 euros et que vous misez sur des paris avec une cote de 1.85, si vous perdez une première fois à un pari, votre mise sera : 15*1.85/(1.85-1)= 32.65 euros. Ici le coefficient multiplicateur est de 2.17. Pour une seconde perte, votre mise sera de : 32.65*2.17= 70.85 euros. De façon plus générale on a : mise = mise de départ*coefficient multplicateurn , où n représente le nombre de paris perdants si vous misez sur des paris ayant la même cote à chaque fois.

L’intérêt de cette stratégie est de pouvoir retourner au montant initial de votre portefeuille suite à un pari gagnant.

Les points faibles de cette méthode

Mon parisLa martingale n’a pas des points faibles mais plutôt de véritables risques. Il n’y a aucune garantie de récupérer votre mise initiale car on peut très bien enchaîner une longue série de pertes sans aucun gain. Pire encore, cette méthode peut engendrer d’énormes pertes en cas de longues séries perdantes. La mise augmente en effet très rapidement et de façon progressive, dès lors qu’on passe par une série plus ou moins longue de pertes. On peut tout de même recourir à cette méthode mais il vaut mieux s’orienter vers une gestion raisonnable de votre bankroll. Et pour cela il faut :

  • Déterminer une limite de mise : il suffit de vous fixer un plafond dédié à la martingale. Par exemple, vous pouvez décider de l’abandonner dès lors qu’une mise atteint 150 euros.
  • Déterminer une limite de paris : par exemple, dites-vous qu’au bout de 5 pertes de suite, vous laissez tomber la martingale.
  • Bien choisir votre cote de pari : pour que le coefficient multiplicateur soit réduit, mieux vaut vous orienter vers des paris à cotes élevées.
Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *