Parents » Grossesse » Pendant la grossesse » Mal de gorge enceinte : pas facile de se soigner quand on attend un bébé

Mal de gorge enceinte : pas facile de se soigner quand on attend un bébé

Il n’est pas toujours facile de se soigner, lorsque l’on est enceinte. Comme vous le savez très certainement, certains médicaments sont totalement déconseillés, voire interdits aux femmes enceintes. Pourtant, avoir une angine enceinte, ou un mal de gorge grossesse peut arriver à chacune d’entre nous. Et là, il est nécessaire d’éviter à tout prix l’automédication. Dans notre article du jour, nous allons voir comment il est possible de soulager une angine grossesse, ou un mal de gorge grossesse, avec des traitements qui ne vont pas mettre en danger la vie de bébé. Vous avez envie d’en savoir un peu plus ? Dans ce cas, poursuivez votre lecture.

Soigner mal de gorge enceinte

Maux de gorge enceinte : ce n’est pas un symptomatique de la grossesse

Effectivement, le mal de gorge femme enceinte, ni l’angine ne sont symptomatiques de la grossesse. Même si le corps est un peu plus affaibli que d’habitude, une femme enceinte aura les mêmes chances d’attraper un rhume, ou une angine, qu’une femme qui n’est pas enceinte. Ainsi, il ne faudra surtout pas s’inquiéter. De plus, le mal de gorge peut avoir plusieurs causes : le froid, un virus par exemple. Vous pouvez tomber malade si vous avez des enfants en bas âge à la maison. Cependant, il est nécessaire de traiter ce mal de gorge, car il pourrait bien cacher une angine, ou encore une pharyngite. Si, en plus du mal de gorge, vous avez de la fièvre, s’il est difficile de déglutir et si vous ressentez des douleurs aux oreilles et dans le visage, alors vous risquez de contracter une bronchite. Malheureusement, il n’est pas possible de prendre n’importe quel médicament, lorsque l’on est enceinte. C’est vrai, certaines substances pourraient être très dangereuses pour votre bébé. Nous verrons quels sont les médicaments à éviter pendant une grossesse, dans une prochaine partie de cet article. Mais intéressons-nous maintenant aux recettes de grands-mères, qui vous permettront d’apaiser ce mal.

Mal gorge enceinte : les recettes de grands-mères sont vos alliées

C’est vrai, il est préférable de faire confiance aux vieilles recettes de grands-mères, pour soulager le mal de gorge de la femme enceinte. Ainsi, n’hésitez pas à vous faire des bols de lait chaud et de miel, ou encore des gargarismes. Cependant, attention. Alors que le thym est souvent conseillé pour soulager un rhum ou une angine par exemple, il est nécessaire de l’éviter, lorsque l’on est enceinte. Pour combattre le mal de gorge, veillez à bien vous habiller, avant de sortir. En effet, c’est important de rester au chaud, lorsque vous êtes affaiblie. Si vous en ressentez vraiment le besoin, alors il est possible de prendre un antalgique. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de se rendre chez le médecin, et surtout si vous commencez à avoir de la fièvre. En effet, il saura vous donner des antibiotiques adaptés, qui ne seront pas nocifs pour votre bébé.

Mal à la gorge enceinte : les médicaments qu’il faut absolument éviter

Attention, on évite absolument de prendre de l’aspirine, ou encore des pastilles contre la toux. En effet, il est facile de céder à la tentation, et de s’auto médicamenter. Piocher dans la trousse à pharmacie est un réflex chez de nombreuses personnes, quand quelque chose ne va pas. Cependant, dans votre état, il faudra absolument l’éviter. En effet, de très nombreuses substances sont dangereuses pour le bébé que vous portez. Certains produits peuvent provoquer des malformations chez le fœtus. Et vous avez certainement déjà entendu parler des médicaments contre l’épilepsie. En effet, de nombreuses familles sont actuellement en procès à l’heure actuelle, car un traitement aurait causé des déficiences mentales et physiques à leur enfant.

Liste non exhaustive des médicaments à éviter lorsque vous êtes enceinte

En cas d’angine ou de maux de gorge, il faudra absolument éviter la pénicilline. En effet, ce type d’antibiotique représente un danger certain pour votre fœtus. Pourquoi ? Car elles sont en mesure de travers le placenta, et de se déposer sur les dents de lait de votre bébé. Ensuite, il faut proscrire également les anti-inflammatoires non stéroïdiens. En effet, ils provoquent de l’insuffisance rénale chez votre bébé, ainsi qu’une détresse pulmonaire.
On évite également les antidépresseurs, ou encore les médicaments pour dormir. Dangereux pour la santé de votre enfant, certains médicaments de cette famille sont cependant sans danger. Mais il est absolument nécessaire de consulter votre médecin. Vous est-il déjà arrivé de prendre des médicaments à base de codéine, pour soulager le mal de tête ou la toux ? Enceinte, il faudra les bannir. Pourquoi ? Car cette substance peut provoquer des malformations respiratoires. Si vous avez de l’acné, alors votre médecin va certainement vous obliger à arrêter votre traitement. En effet, encore une fois, ce type de produits entrainent des malformations chez votre enfant.

Et l’homéopathie pour soigner le mal de gorge enceinte ?

Moins efficace que les médicaments classiques et les antibiotiques, il est possible, lorsque l’on est enceinte, de se soigner avec de l’homéopathie. En effet, elle n’est absolument pas nocive pour les femmes enceintes, à l’exception d’une quantité minime de substances qu’il faut éviter. Ainsi, pour pouvoir soigner votre mal de gorge, vous pouvez vous rendre en pharmacie, dans le but de demander un traitement efficace. C’est en tout cas la meilleure solution pour se soigner, avec les remèdes de grands-mères, lorsque l’on est enceinte.

Ajoutez un commentaire