Maison » Sécurité et confort

Le capteur de mouvement est un appareil électronique de sécurité qui permet, une fois installé et activé dans une maison ou un tout autre local ou espace à protéger, de détecter la présence d’intrus dans l’espace protégé et de déclencher une alarme sonore ou même d’alerter le propriétaire ou parfois, les services de sécurité (police, gendarmerie, agence de gardiennage) par l’envoi d’un SMS ou l’émission d’un appel automatique.

Les détecteurs de mouvements sont parmi les dispositifs de sécurité les plus efficaces car ils sont très réactifs et s’ils sont de bonne qualité et bien installés, impossibles à déjouer.

Les détecteurs de mouvements n’ont pas qu’une utilisation sécuritaire, ils peuvent aussi être utilisés pour équiper certains appareils électriques, notamment des éclairages pour qu’ils puissent s’allumer et s’éteindre en fonction de la présence ou de l’absence de personnes dans le périmètre.

Dans quels cas utiliser un capteur de mouvement ?

Il y a de nombreuses situations dans lesquelles on peut être amené à utiliser un ou des capteurs de mouvement. Ces appareils peuvent être utilisés principalement dans deux situations : comme système de sécurité ou comme système d’allumage d’un éclairage.

Les détecteurs de présence comme système de sécurité est parmi les plus sûrs car il est presque impossible de déjouer un capteur de mouvement, surtout s’il est installé dans une maison de particulier ou un appartement et que l’intrus ignore son existence.

Le capteur de présence utilisé comme système de sécurité peut être un capteur à infrarouge ou optique, mais dans tous les cas, la détection est très sensible, tant qu’on met le nombre suffisant de détecteurs en proportion de la surface à protéger car les détecteurs ont un angle et une portée au-delà desquels ils ne sont plus efficaces.

Le système de sécurité à base de capteurs de mouvements peut être installé dans différents lieux de la maison, soit sur les aires de passage comme les portails, les portes et fenêtres ou alors dans les couloirs, les chambres et le garage. Le système peut être activé pour une chambre ou pour plusieurs endroits de la maison dès qu’on est absent et lorsqu’un intrus s’introduit dans la maison, le capteur de mouvement le détecte et, en fonction du type de système de sécurité, une alarme sonore et ou lumineuse est déclenchée automatiquement par le détecteur de mouvements, ou alors un signal d’alerte est envoyé soit au propriétaire, soit aux forces de l’ordre comme la police et la gendarmerie.

Certaines entreprises proposent l’installation de détecteurs d’intrusion accompagnés de forfaits de gardiennage, dans ce cas, c’est la société qui reçoit le message d’alerte lorsqu’il y a un intrus et c’est elle qui appelle la police.

L’autre utilisation principale des capteurs de mouvement est l’allumage et l’extinction de lumières dans les maisons, les appartements, les immeubles de bureaux ou même les éclairages publics. Les détecteurs de présence utilisés à cet effet permettent de faire de grandes économies d’énergie puisque seules les zones où il y a une présence humaine sont éclairées, on évite ainsi le gâchis que représente l’allumage de lampadaires ou d’ampoules pour éclairer des zones ou des pièces désertes.

capteur de presence

Les différents types de détecteurs de mouvements

Les capteurs de mouvements à usage de surveillance peuvent être installés dans différents endroits et dans différents contextes, c’est pour cette raison qu’il existe aujourd’hui de nombreux types de capteurs de présence qui s’adaptent aux configurations spatiales des zones à surveiller ainsi qu’aux types d’intrusion qu’on souhaite détecter.

Pour les petites pièces et les petites espaces dont la configuration est tout en longueur, il y a des détecteurs adaptés qui sont spécialement conçus pour ce genre d’espaces. Les détecteurs de présence pour pièces étroites se fixent à un mur et sont parfaits pour surveiller les couloirs qui sont des endroits stratégiques. Ces capteurs sont très importants car les spécialistes de la sécurité recommandent de surveiller en priorité les aires de passage, qui sont souvent des petits espaces comme les halls ou les couloirs.

 

Il existe aussi des capteurs de mouvement adaptés pour surveiller des espaces en extérieur, comme un jardin ou une cour. Ces détecteurs de mouvements spécifiques pour les milieux difficiles sont les plus résistants, ils sont conçus pour résister aux changements de température, à la pluie, à la neige et aux chocs. Ils sont aussi caractérisés par un champ de surveillance plus étendu que ceux des autres, la portée de l’efficacité d’un détecteur de mouvements extérieur peut aller jusqu’à 10 ou 12 mètres sur un angle allant de 75° à 90°, ce qui permet de couvrir une large surface.

Les détecteurs de mouvements extérieurs peuvent aussi être utilisés pour surveiller des espaces couverts comme les garages, les parkings, les greniers ou les caves.

 

Pour protéger une maison, le mieux est d’installer un détecteur de mouvements qui surveille les ouvertures comme les fenêtres, les portes et les portails. Ces détecteurs sont très sensibles et peuvent être réglés pour se déclencher même sur une ouverture partielle de la porte ou de la fenêtre. L’inconvénient avec les détecteurs d’ouverture est qu’il faut un détecteur pour chaque ouverture, ce qui finit par être très coûteux.

Dans le même type d’appareils de surveillance des ouvertures des habitations, il y a le détecteur de mouvement vertical qui est conçu pour se déclencher dès qu’on essaye de soulever des volets roulants, un rideau de fer ou un portail à bascule.

Si on a des animaux domestiques de compagnie et qu’on a l’habitude de les laisser seuls dans la maison lorsqu’on s’absente, un détecteur de mouvements classique peut être une source de fausses alertes car ils sont très sensibles et peuvent être déclenchés par un chien ou un chat. Pour ce genre de situation, il existe des détecteurs qui sont conçus pour reconnaître les animaux domestiques en se basant sur leur taille ou leur température corporelle (elle est plus homogène que celle des humains). Ces détecteurs sont plus chers car plus sophistiqués mais si on a des animaux de compagnie, c’est la seule option envisageable.

Les détecteurs de présence pour l’éclairage sont quant à eux des petits modules qu’on installe dans une pièce ou un lieu de passage comme un couloir, un hall ou une cour et qui se branchent sur l’interrupteur pour allumer la lumière dès qu’il y a une présence dans la zone couverte.