La virginité tardive touche aussi bien les femmes que les hommes, et elle peut revêtir différents aspects. Certains souhaitent, en effet, rester vierges, jusqu’à ce qu’ils rencontrent la personne idéale, celle avec laquelle ils tenteront de construire leur vie.

D’autres en revanche, ne seront pas heureux de cette virginité tardive, car elle n’aura pas été souhaitée, mais sera plutôt la résultante d’un parcours sentimental plus ou moins insatisfaisant pour la personne concernée. Dans tous les cas, sachez qu’il ne faut pas en avoir honte, et que chacun a son propre chemin de vie.

Virginité tardive : une vraie source d’embarras

Ne pas tirer de conclusions hâtives

La virginité tardive homme ou femme, est quelque chose qui a tendance à s’entretenir. En effet, lorsque l’on est soucieux de ne pas avoir franchi ce cap, on ressentira une angoisse grandissante pour le moment où cela arrivera. Et cela a tendance bien évidemment, à nous faire repousser le moment du passage à l’acte, même si c’est de manière plutôt inconsciente : on va éviter les rencontres et les situations, certains iront même jusqu’à saboter les éventuelles relations qui pourraient se présenter, pour repousser ce moment, tout en se sentant mal de ne toujours pas l’avoir connu.

N’ayez donc crainte, en cas de virginité tardive femme ou homme : les rapports sexuels arriveront dans votre vie quand ce sera le moment, quand vous aurez trouvé la personne idéale pour le faire, que celle-ci soit là pour un soir ou pour la vie.

Il n’y a pas de conclusion hâtive à tirer de votre virginité, quel que soit votre âge : cela ne signifie pas que vous êtes moins intéressant ou moins désirable. C’est tout simplement parce que le moment pour vous n’est pas encore arrivé, et quoiqu’il arrive, vous trouverez un jour le ou la partenaire qui vous fera découvrir l’amour physique, tôt ou tard.