17h43.com » Société » Questions / Réponses » Levée du tabou sur le sexe… même chez les seniors

Levée du tabou sur le sexe… même chez les seniors

Dénonciations massives contre agressions sexuelles en tous genres à travers le phénomène du #MeToo, films érotiques à l’affiche des grandes salles de cinéma, explosion des ventes de sextoys pour la Saint Valentin… C’est maintenant une évidence, le tabou sur la sexualité est définitivement levé. Et les seniors ne font pas exception à la règle.

Les seniors adeptes de relations sexuelles

Offrir un jouet érotique à votre grand-père pour sa fête ? « Quelle idée ! », nous direz-vous. Et pourtant, les chiffres prouvent que les seniors ne sont pas exclus de la tendance actuelle qui a fait exploser les ventes de sextoys à l’occasion des soldes de printemps et de la Saint Valentin 2018.

En effet, une étude de l’Ifop a révélé que pas moins de 36% des seniors aiment encore avoir des relations sexuelles, mais ne le font pas autant qu’ils le voudraient, et environ 50% d’entre eux ont déjà utilisé un sextoy au cours de leur vie, même s’ils n’ont pas recours à cette pratique régulièrement.

Sexualite seniors

Besoin de plus de sensations

Il faut avouer qu’une femme ayant déjà eu des enfants aura sans doute plus de mal à ressentir de plaisir, et l’usage d’un godemiché peut s’avérer être un remède très efficace à ce problème. Les avis sur le site Love and Vibes le confirment : « Ma femme pleure à chacune de nos utilisations », raconte Claude sur l’utilisation d’un sextoy pour femme. Du côté des hommes, il n’est pas nouveau de voir des seniors utiliser du viagra pour aider un peu à leurs relations sexuelles, alors pourquoi pas un sextoy non plus ?

Selon le sondage de l’Ifop, la majorité des seniors seraient effectivement satisfaits de l’usage d’un sextoy pendant leur relations sexuelles, avouant que de tels objets contribuent grandement à leur bien-être sexuel. L’impact tient sans doute du fait qu’ils renforcent le côté ludique et érotique des rapports et la production d’orgasme, une affirmation soutenue par plus d’un tiers des Françaises, toutes tranches d’âge confondues : 38% d’entre elles estiment qu’il est plus facile d’obtenir un orgasme avec l’aide d’un jouet pour adulte.

Un changement profond dans les mentalités

Pour comprendre la démocratisation de l’usage des sextoys, il faut revenir au début des années 2000 : l’essor des ventes en ligne et la présence progressive de ces objets même dans les grandes surfaces et d’autant plus confortable qu’un achat dans un sexshop de quartier miteux.

D’autre part, les mentalités autour de la sexualité évoluent à grands pas, notamment grâce à la banalisation de livres et de films érotiques, comme 50 nuances de gris, et sa suite toujours à l’affiche, ou simplement de scènes plus ouvertes dans des séries très célèbres comme Sex and the City.

Grâce à de telles diffusions, les sextoys sont passés de la catégorie « objets malsains perçus comme des substituts à une sexualité défaillante ou bien symbole de frustration sexuelle » à « des accélérateurs de plaisir, objets d’entrainement ou d’amélioration du plaisir en solo ou en duo », explique François Kraus, directeur du pôle Politique / Actualité à l’Ifop.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *