17h43.com » Société » Entreprise » Gerer une entreprise » Les juridictions les plus intéressantes pour les sociétés offshores

Les juridictions les plus intéressantes pour les sociétés offshores

Pour diverses raisons, les entreprises peuvent se délocaliser, mais le but premier consiste à réduire l’impact de la fiscalité. Pour cela, quatre juridictions sont à leur disposition, l’une d’entre elles est très attrayante.

Jusqu’à 28% d’impôts pour l’Angleterre

Malheureusement, la France a une mauvaise réputation concernant ce secteur puisqu’elle impacte lourdement le budget des dirigeants. Ils sont donc nombreux à choisir la délocalisation tout en faisant preuve de légalité. Contrairement à certaines idées reçues, ce phénomène n’est pas à pointer du doigt. L’objectif principal des sociétés offshores consiste à réduire ces dépenses en jouissant d’un système beaucoup plus attractif avec, par exemple, un dispositif réduit, voire inexistant. Pour cela, quatre possibilités sont au rendez-vous, elles ont l’avantage d’être très attractives. La première concerne l’Angleterre, qui affiche un concept fiscal avantageux même si le pourcentage oscille entre 20 et 28%.

L’anonymat est possible, les dirigeants n’ont pas besoin d’avoir un capital minimum et ils peuvent ainsi bénéficier d’une puissance économique importante. Par contre, vous serez contraint de passer par la comptabilité, elle est obligatoire.

Hong Kong est la zone la plus attractive

Les Seychelles sont attractives grâce aux dernières réformes fiscales, les impôts n’existent pas, les dirigeants sont anonymes, il n’y a pas de capital minimum et aucune comptabilité n’est demandée. C’est un véritable paradis, c’est pour cette raison que l’installation des sociétés ne cesse de prendre de l’ampleur dans cette région du globe. Les entreprises sont en mesure de jouir de sérieux avantageux, mais deux autres destinations nécessitent un petit coup d’œil. Dans un premier temps, l’Écosse s’avère être dans le sillage de l’Angleterre, d’où cet attrait. Aucune taxe n’est référencée pour les sociétés qui n’ont pas leur maison dans le pays.

Les présidents bénéficient de l’anonymat, il n’y a pas d’apport de capital et aucune comptabilité n’est listée. Un intérêt particulier à ne pas négliger. Si toutefois, il fallait recommander une destination, il serait judicieux de pencher pour Hong Kong.

Les sociétés offshores sont connues depuis quelques mois

Cette plateforme économique est reconnue dans le monde entier comme la zone la plus adaptée. L’anonymat est garanti, il n’y a pas d’apport de capital, et pas de comptabilité alors que la fiscalité est absente. La création d’une société offshore dans ces conditions est clairement attractive. Ce domaine a été projeté dans la lumière à l’issue de l’affaire des Panama Papers, mais il est impératif de noter que cette délocalisation est légale.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *