17h43.com » Maison » Acheter ou faire construire » Le marché de l’immobilier s’envole du côté de Bordeaux

Le marché de l’immobilier s’envole du côté de Bordeaux

L’année 2016 a été particulièrement atypique pour ce secteur, car les experts ont relevé plusieurs subtilités. Mis à part les taux d’emprunts, des différences au niveau des prix ont été notées dans certaines villes, dont Bordeaux.

Une hausse incroyable de 7.1% par rapport à l’année dernière

Les consommateurs ont l’occasion de jouir d’avantages pour les crédits grâce à des taux qui ne cessent de chuter. Cette situation n’a jamais été aussi intéressante, les investisseurs peuvent ainsi acquérir un logement en diminuant le coût tout en jouissant d’une surface plus grande. La demande est donc de plus en plus forte dans diverses villes françaises, cela a entraîné une augmentation des tarifs.

En regardant avec une attention particulière ceux dévoilés par Bordeaux, il est tout de même possible de constater un surplus de 7.1%. Ce pourcentage a été listé en, seulement, une année, c’est la répercussion directe de la baisse des taux.

Une forte demande provoque une hausse des prix

Selon quelques professionnels du secteur, il y a de grandes chances pour que la situation soit encore plus favorable dans les prochains mois. Un effet boule de neige serait ainsi identifié sur la même période, les consommateurs pourront acquérir plus facilement une maison ou un appartement, les banques attribueront davantage de crédits, mais l’offre ne pourra pas combler cette forte demande. Sur le long terme, la hausse incroyable référencée à Bordeaux pourrait ne pas être la seule.

Dans une telle situation, une formation négociateur en immobilier peut s’avérer astucieuse afin de jouir des tarifs les plus attractifs. En maîtrisant toutes les spécificités du marché et les coûts, un expert peut aisément offrir des contextes séduisants à ses clients.

Près de 4000 euros le m² pour un logement neuf à Bordeaux

Dans tous les cas, Bordeaux est la quatrième ville la plus chère avec 3571 €/m² et le prix est même supérieur à celui observé sur le territoire (3293 €/m²). Il s’agit tout de même d’une indication puisque les tarifs peuvent connaître une envolée plus importante dans le secteur des logements neufs. Il n’est pas rare de croiser des étiquettes à plus de 4000 euros le m². Cela représente un budget colossal surtout lorsque l’on apprend qu’un logement ancien sera facturé 3060 euros le m². La différence n’est pas vraiment forte, si vous souhaitez acquérir une maison, il est conseillé de ne pas attendre.

Continuer la lecture sur ...

1 commentaire sur “Le marché de l’immobilier s’envole du côté de Bordeaux”

  1. Il s’envole, mais pour combien de temps ? La hausse du taux des crédits entraînent une hausse. Cependant, si le prix augmente vraiment, cela va réduire le pouvoir d’achat des ménages. On risque donc d’assister à une stagnation, voire une baisse.
    Après, il y aura toujours des villes ou des quartiers qui vont continuer leur ascension, mais ils sont rares !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *