17h43.com » Société » Finances et impôts » Le Forex ou l’art de vendre de l’argent pour en gagner

Le Forex ou l’art de vendre de l’argent pour en gagner

Les places financières sont des lieux qui nourrissent les rêves de richesse quasi immédiate. Cependant la prudence reste de mise, en effet en matière d’investissement et de gains, rien n’est jamais simple.
ArgentParmi les grands ensembles de marchés autour desquels sont articulées les offres des places financières figure celui du Forex (foreign exchange).Ce marché sur lequel on décide des cours des monnaies à travers leurs échanges (achat/vente) est le premier marché de transactions financières au monde devant la bourse avec plus de 5300 milliards de dollars de transactions journalières, un montant gargantuesque qui explique que de très nombreuses personnes croient en leurs chances. Encore faut-il comprendre ce marché et savoir les écueils à éviter.

Les acteurs du monde du Forex

Alors que chacune des monnaies fiduciaires est émise et régulée par une banque centrale, ce sont plutôt les échanges, transactions portant sur ces monnaies, qui déterminent la performance de celles-ci. Le Forex ou trading de devises en français n’est donc pas régulé et présente une part de risques. Restez donc à l’abri en ayant toujours recours à un courtier régulé, c’est-à-dire un courtier dont les actions sont contrôlées par les instances financières.
Globalement, il est possible de faire du Forex 24h/24h  depuis des sites de courtage en ligne mais seulement les jours ouvrés. Cette dernière restriction s’explique par le fait que les banques devant faire transiter les devises échangées ne travaillent pas en week-end.

Comment ça marche concrètement ?

ForexL’intérêt du Forex est de vendre ou racheter de la monnaie afin d’en tirer un profit immédiat selon la fluctuation d’ensemble du marché. L’échange de devises ne peut concerner qu’une paire de monnaies. Le frais que le courtier perçoit sur votre profit au terme d’une opération est appelé le spread. Le rapport qu’entretiennent deux monnaies d’une même paire sur le Forex est appelé cotation. Notez qu’une paire de devise fait l’objet de deux cotations distinctes suivant l’ordre de lecture des devises. Et puisqu’il suffit d’un infime changement dans la cotation pour générer d’importants gains, les fluctuations des cotations sont mesurées à partir de la quatrième décimale appelée pips. Par exemple si la paire euro/yen a une cotation de 128,4450 à 10h et qu’elle gagne 2 pips une minute plus tard, vous vous vous ferez votre profit en revendant cette paire.
Quoique sommairement résumée, la mise en application des principes du Forex requiert une expérience qu’on acquiert au terme d’une formation appropriée.

Législation et protection

Le Forex a connu un boom d’intérêt des particuliers depuis l’entrée en vigueur au 1er novembre 2007 de la directive européenne sur les marchés d’instruments financiers (MIF). En effet, cette directive a démocratisé le Forex car elle “autorise l’exécution des ordres d’achat et de vente de titres financiers dans d’autres lieux que la bourse”. Le gendarme européen entend protéger efficacement les citoyens en limitant par exemple les leviers multiplicateurs de gains et de pertes que proposent les courtiers.
Avec l’entrée en vigueur de la directive MiFID 2 en janvier, il est désormais interdit de faire de la publicité autour des outils financiers. Une disposition déjà contenue dans la loi française Sapin 2. L’objectif est de pousser les citoyens français à ne pas succomber aux publicités et promesses mirobolantes qui circulent sur le Net.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *