Sport » Nutrition du sportif » La protéine de soja est-elle bonne pour le sportif ?

La protéine de soja est-elle bonne pour le sportif ?

Les bienfaits de la protéine de soja

Pour ceux qui font de la musculation dans le but de prendre de la masse, l’apport en protéines est d’une importance capitale. Cet apport peut venir de sources traditionnelles comme les viandes rouges ou blanches, les œufs ou le lait ou alors de protéines moins conventionnelles, comme les protéines en poudre ou en barres.

Il existe une source alternative de protéines : les végétaux. Les protéines végétales prennent de plus en plus de place dans le régime alimentaire des sportifs car elles ont de nombreux avantages, elles ne sont pas liées à du gras, ne contiennent pas de lactose et comme elles ne sont pas d’origine animale, elles peuvent être consommées même par les sportifs végétariens.

L’une des meilleures protéines végétales est la protéine de soja.

L’intérêt de la protéine de soja

Protéines de soja et musculationLa protéine de soja a de nombreux et importants avantages sur les autres protéines végétales et animales. Elle est l’une des très rares à contenir tous les acides aminés essentiels à l’organisme, elle peut donc être utilisée comme source unique de protéines, inutile donc de consommer de la viande, du lait, ni même du pain, ce qui arrange les intolérants au glucose, au gluten et les végétariens.

C’est une protéine complète et riche, comparable aux protéines animales pour ce qui est du profil aminé, ceux qui adoptent le soja comme seule source de protéines ne risquent donc pas de souffrir de carence.

Cette richesse en acides aminés est néanmoins contrebalancée par une assimilation et un anabolisme lents, ce qui la rend inefficace comme snack pendant les exercices ou pour les repas où on cherche un apport rapide en protéines.

Les protéines de soja auraient en plus des bienfaits sur la santé, comme diminuer le risque d’atteinte de certains cancers, notamment le cancer de la prostate chez l’homme et le cancer du sein chez la femme.

Le soja est riche en antioxydants, qui se retrouvent dans les protéines qui en sont extraites.

À consommer avec prudence

Cette protéine n’a pas beaucoup de succès auprès des hommes car elle contiendrait des hormones sexuelles féminines comme des phyto-œstrogènes qui sont déconseillés aux hommes mais qui ont chez la femme de nombreux bienfaits comme la prévention des symptômes de la ménopause.

Des études démontrent que la consommation régulière de protéines de soja entraînerait chez l’homme une baisse significative de la production de testostérone,

Malgré les grandes qualités diététiques et sportives de cette protéine, elle ne doit pas être consommée par les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, de maladies du foie ou des reins.

Ajoutez un commentaire