17h43.com » Société » Entreprise » Droit des salariés » Journée solidarité : qu’est-ce que c’est ?

Journée solidarité : qu’est-ce que c’est ?

Instaurée en 2004, par le gouvernement de l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, la journée de solidarité est une journée travaillée mais non rémunérée pour les travailleurs français. Cette journée vise à récolter des fonds en faveur des politiques menées pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées.

Journee solidarite

La journée de solidarité : comment ça fonctionne ?

  • A l’origine, lors de sa création la date de cette journée de solidarité était fixée au lundi de Pentecôte. Toutefois, depuis l’année 2008, ce n’est plus nécessairement le cas.
  • En effet, elle peut désormais se dérouler lors d’un autre jour férié (hors 1er mai) selon l’accord que passe l’entreprise.
  • Une entreprise peut également décider de remplacer la journée de solidarité par la suppression d’une journée de RTT pour tous ses salariés.
  • Et enfin, dernière solution, la journée de solidarité peut être répartie de façon fractionnée tout au cours de l’année. Ce sont alors 7 heures de travail non-rémunérées qui sont effectuées par chaque travailleur. Et ce, quand ils le souhaitent la plupart du temps.

Attention : ne sont pas concernés par cette journée de solidarité les travailleurs indépendants. Notez également que dans les départements d’Alsace-Moselle, en plus du 1er mai, le Vendredi Saint, les 25 et 26 décembre ne peuvent être utilisés au titre de la journée de solidarité.

Vous vous demandiez jusqu’alors ce qu’était la journée de solidarité ? Eh bien maintenant, vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur elle !

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *