17h43.com » Life Style » Bons plans » Investissement locatif : qu’en est-il de la loi Pinel en 2018 ?

Investissement locatif : qu’en est-il de la loi Pinel en 2018 ?

Les Français s’attendaient à la disparition de ce dispositif de défiscalisation, mais, finalement, Emmanuel Macron a décidé de le prolonger pendant quatre ans. Une petite modification a été effectuée au niveau des zones compatibles.

Trois zones sont éligibles à cette loi

Tout en vous constituant un patrimoine, vous dégagez des revenus supplémentaires grâce à cet investissement locatif. Quelques conditions sont à respecter pour que votre dossier soit validé au plus vite. C’est l’article 68 de la loi des Finances de 2018 qui dévoile les nouvelles exigences à suivre puisque trois zones sont privilégiées : À, A bis et B1. Le gouvernement n’a pas souhaité une sortie brutale des zones B2, elles ont le droit à un sursis puisqu’elles bénéficient de cette loi jusqu’à la fin 2018.

Par contre, si le logement est situé dans une ville qui possède un contrat de redynamisation, ces zones ne sont plus prises en compte. Il bénéficie immédiatement de ce dispositif.

Les conditions à respecter pour cette réduction d’impôts

Le chef de l’État n’a apporté aucun changement pour les avantages fiscaux qui sont donc identiques à ceux de 2017. Que ce soit pour l’acquisition d’une maison ou d’un appartement, vous obtenez :

  • 12 % pour une location sur 6 ans
  • 18 % pour une location sur 9 ans
  • 21 % pour une location sur 12 ans

Investissement pinel

Il est très facile de connaître la réduction d’impôts qui est répartie sur l’ensemble de la durée d’engagement. Il suffit de multiplier le prix d’achat par le pourcentage choisi. Par contre, deux conditions sont importantes :

  • Un plafond global de 300 000 euros est en vigueur
  • Le m² ne doit pas être facturé plus de 5500 euros

De plus, le dispositif de défiscalisation est valable pour les logements neufs, mais les bâtisses anciennes sont également compatibles uniquement si d’importants travaux de rénovation sont prévus.

À qui s’adresse cette loi Pinel en 2018 ?

Avec cet investissement locatif, vous dégagez des revenus supplémentaires, mais il n’est pas destiné à tous les Français. Cette loi s’adresse surtout aux foyers qui payent plus de 2000 euros d’impôts sur le revenu par an. Si ce plafond n’est pas dépassé, vous pourriez être concerné en fonction de votre situation personnelle. Il faut alors étudier votre profil en vous attardant sur votre statut matrimonial, la présence d’enfants dans le ménage, la nature de vos revenus, la date d’acquisition du logement en question. De plus, seuls les investisseurs qui ne dépassent pas le taux d’endettement de 30 % peuvent envisager une telle réduction.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *