17h43.com » Société » Finances et impôts » Faire opposition chèque : les conditions

Faire opposition chèque : les conditions

Vous avez perdu votre sac à main ou on vous l’a volé et vous savez qu’à l’intérieur se trouvait votre carnet de chèques ? Alors, vous devez impérativement faire opposition sur tout votre carnet de chèques dans osn intégralité. C’est-à-dire que vous allez déclarer perdu et donc non valable tous les chèques contenus dans ce carnet de chèques qui a disparu.

Mais si vous avez un seul chèque sur lequel vous souhaitez opposition pour une raison ou une autre, alors sachez que c’est tout à fait possible. Mais pour cela, il vous faut connaître le numéro du chèque qui est concerné. C’est donc pour cette raison que l’on vous recommande, bien que tout le monde ne le fasse pas, de remplir les tranches qui accompagnent les chèques. Cela vous permet de savoir ce qui a été payé, à quelle date et pour quel montant. C’est absolument essentiel. Ci-dessous, découvrez le détail pour faire opposition chèque.

Lorsque l’on fait un chèque, certains incidents peuvent avoir lieu, et il sera alors nécessaire de penser à faire opposition à son chèque pour éviter d’être dans l’embarras. Néanmoins, il n’est pas possible de solliciter ce service à notre bon vouloir. Il faudra en effet se plier aux conditions légales d’opposition à un chèque, qui ne sont pas nombreuses, et qui ne répondent qu’à des cas très précis.

Nous allons vous dire quelles sont vos possibilités, et dans quels cas vous aurez le droit de faire opposition à un chèque. Ces conditions sont les seules à être recevables, pensez donc à bien en tenir compte !

Prepare writing a check in office

Dans quels cas on peut faire opposition à un chèque ?

Il y a trois cas d’opposition à un chèque :

  • La perte de votre chèque.
  • Le vol du chèque en question.
  • L’escroquerie caractérisée, liée à l’achat qui concerne le chèque.

En aucun cas vous ne pourrez faire opposition si vous changez d’avis sur un achat, ou si vous êtes simplement en litige avec le vendeur en question. Il sera donc important de bien suivre ces recommandations si vous souhaitez pouvoir effectuer les choses dans le cadre légal.

N’hésitez pas à en discuter avec votre banquier ou banquière, en cas de doute quel qu’il soit : c’est préférable !

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *