17h43.com » Société » Environnement » Face à une pollution menaçante à Paris

Face à une pollution menaçante à Paris

La préfecture de police annonce une pollution due aux particules fines et au dioxyde d’azote. Ce phénomène qui dure depuis une semaine impose à la capitale «une circulation alternée ». C’est la quatrième fois en vingt ans qu’on fait recours à ce dispositif. Les embouteillages sont devenus insupportables pour les habitants de Paris et sa banlieue.paris-circulation-alternee

Circulation alternée de vigueur !

Quand Paris, joliment surnommée la Ville-Lumière ou la plus belle ville du monde par des hordes d’étrangers fanatiques et de touristes, se parent d’un énorme nuage de pollution, l’atmosphère change. Et c’est bien le cas de le dire, si vous trouvez que Paris est une ville grise, alors l’épisode de pollution aux particules grises fines ne va pas vous plaire. Un ciel plus gris que gris, illuminé chaque matin et chaque soir par des sublime levers et couchers de soleil. Ça donnerait presque envie sauf que ces sublimes éclats de couleurs dans le ciel ne sont en fait que le résultat d’un pollution atmosphérique alarmante.

Alors, malgré toute la bonne volonté de la mairie de Paris et son super plan Airparif, rien à faire vous allez avoir du mal à respirer. Évitez les footings, les activités sportives en extérieur mais aussi les trajets à vélo. Vos bronches et vos poumons vous remercieront, croyez-nous. Protégez aussi et surtout les enfants ainsi que les personnes âgées.

En effet, face à cette situation, la préfecture  de police a annoncé mardi après midi, qu’en raison de cette pollution qui perdure, le dispositif déjà mis en place (la circulation alternée) sera reconduit pour une deuxième journée consécutive (mercredi).  Seuls les conducteurs dont le numéro d’immatriculation est impaire pourront circuler (ainsi que ceux qui bénéficient d’une des nombreuses dérogations et ceux qui font du covoiturage).

L’application de cette loi a été très stricte : tous ceux qui ne la respectaient pas ont été arrêtés (mais par des agents plutôt tolérants). Les policiers ont arrêtés mercredi six conducteurs en infraction, mais selon un photographe de l’AFP, ils ont été sermonnés  aucun sans aucune amende.

La circulation alternée sera prolongée jusqu’à jeudi si le taux de concentration déjà constaté perdure.

Cette pollution qui menace non seulement le trafic mais aussi la santé des gens : voir des risques de maladies cardio-vasculaires.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *