17h43.com » Parents » Grossesse » Pendant la grossesse » Douleur vessie grossesse : comment comprendre les douleurs ?

Douleur vessie grossesse : comment comprendre les douleurs ?

Félicitations, vous êtes enceinte d’un petit bout de chou ! C’est une jolie nouvelle, mais il est vrai que vous commencez à ressentir quelques petits désagréments qui vous gâchent parfois une partie de vos journées. Parmi les maux qui peuvent vous déranger au quotidien. On trouve par exemple les maux de ventre, les brûlures, les diarrhées, les (très) fréquentes envies d’uriner et tout un tas d’autres problèmes.
Quoiqu’il en soit vous vous ne devez surtout pas vous inquiétez. Qu’il s’agisse de votre premier trimestre ou du dernier, il peut arriver et c’est même normal de ressentir quelques désagréments à certains moments de la grossesse. Au contraire, c’est même normal. Vous avez les organes qui changent à l’intérieur de vous. En effet, non seulement votre utérus gonfle à vue d’oeil pour accueillir le bébé et évoluer au rythme (souvent soutenu et rapide) de sa croissance, mais en plus il y a tout le système qui vient irriguer le bébé dans sa poche amniotique. C’est donc non seulement volumineux dans votre ventre mais en plus lourd (et même de plus en lourd au fil des jours de votre grossesse).

Aujourd’hui, ce qui nous intéresse c’est la douleur estomac de grossesse. Cette douleur que toutes les femmes enceintes connaissent à un moment ou à un autre. Ainsi que la très fréquente et répandue douleur vessie de grossesse. On vous explique quelles sont les différentes causes et explications possibles à ces douleurs. Mais on revient également dans la mesure du possible sur les solutions qui existent pour vous aider à mieux supporter ce manque de place, parfois criant, à l’intérieur de votre corps.

Pourquoi est-ce que vous souffrez de maux de ventre quand vous êtes enceinte ?

Autant les premières semaines vous n’avez ressenti aucune douleur, autant maintenant que vous êtes dans votre quatrième mois de grossesse, vous commencez à vous dire qu’être une femme enceinte ça n’est pas tous les jours marrant.

Cependant, vous ne devez surtout pas vous inquiétez ou quoique ce soir. En effet, c’est tout à fait normal que vous ressentiez des maux de ventre de temps en temps. Non seulement votre bébé va prendre de la place mais c’est tout l’intérieur de votre corps qui est changé pendant 9 mois et cela va crescendo puisque plus les semaines passent et plus vous souffrez de maux de ventre. Quoi de plus normal ? Plus les semaines passent et plus votre futur bébé se développe, grandit, prend des forces et vous prend aussi de la place par la même occasion. On observe alors deux types de maux de ventre et de douleurs estomac enceinte. On fait le point pour vous apporter des éclaircissements.

En effet, on peut commencer par distinguer les maux d’estomac des douleurs à la vessie.

Plus de place dans le ventre ? Douleur estomac enceinte ? Les explications et les conseils

Alors, oui, il est évident que vous risquez d’avoir des brûlures d’estomac voire des reflux et des remontées gastriques quand vous tombez enceinte.
Et oui, car en fait votre bébé va pousser un petit peu vers le haut pour prendre toute sa place et il va donc entraîner l’ouverture de la petite fermeture qui sépare habituellement votre estomac (en haut de l’intestin) de votre oesophage (entre la bouche et l’estomac pour schématiser).
Or, comme cette sorte de petit clapet s’ouvre sous la pression de votre enfant, alors on observe chez les femmes enceintes de plus en plus de remontées gastriques. Késako ? Des petites remontées, ou reflux selon le vocabulaire utilisé, d’acide gastrique. Soit l’acide qui est censé rester dans l’estomac et qui a pour but de dissoudre la nourriture dans votre estomac avant qu’elle passe dans l’intestin. Vous suivez ? C’est facile finalement.

Douleur vessie grossesse

Côté solution ? Il est conseillé de parler de ce petit désagrément à votre médecin. Il pourra éventuellement vous prescrire, selon le niveau de gêne de ces reflux gastriques, un médicament. Côté médecine douce, essayez le yoga.

Et ma vessie de femme enceinte alors ?

Parce que oui, quand on est enceinte, on est pas seulement sujette à des reflux gastriques, on a aussi une vessie rétrécie. 

Alors, oui avoir une petite vessie pour celles et ceux qui n’auraient pas compris ça veut aussi dire (et même surtout ) avoir envie d’aller aux toilettes très fréquemment. 

Et par fréquemment, on veut dire clairement qu’une femme enceinte a envie de faire pipi, donc d’aller aux toilettes, extrêmement souvent. C’est donc parfois un peu gênant pour les personnes qui ne peuvent pas travailler, être en rendez-vous, faire un trajet en voiture ou encore aller au cinéma. En effet, toutes ces activités peuvent être gâchées quand on a envie d’uriner.

Du côté des solutions, vous devez savoir qu’il y a en réalité très peu de solutions longue durée. Hé oui, à part accoucher et vous délivrer de votre petit bébé qui prend tant de place dans votre ventre… Alors, restez positive et patiente et restez près des toilettes.

Si vous en êtes au début de votre grossesse, il est plus que recommandé d’être patiente (encore plus que les autres) parce que oui, ça va aller de pire en pire. Cela s’explique tout simplement par le fait que le foetus et tout ce qui va avec (la poche des eaux, le liquide amniotique, le placenta and co) va prendre encore plus de place au fur et à mesure que vous allez approcher du terme. Et finalement, le moment où c’est le plus embêtant c’est durant la nuit parce que vous allez probablement vous réveillez durant la nuit pour aller aux petits coins, peut-être une fois au début et finalement deux fois voire trois fois sur la fin de la grossesse. Courage, ça va bientôt se finir.

Pour ceux qui ont envie de se libérer de ce genre de douleurs le plus vite possible, il faut savoir que certaines postures de yoga, et même de Pilates, si on les choisit bien peuvent tout à fait vous aider à vous débarrasser ou en tout cas à faire considérablement diminuer les douleurs à l’estomac mais aussi les douleurs à la vessie chez les femmes enceintes.

Voilà vous savez tout sur les différents types de douleurs que vous pouvez ressentir dans l’estomac, l’intestin ou la vessie. D’habitude, on considère qu’une fois qu’on sait pourquoi on a certains maux, il est beaucoup plus simple de supporter la douleur. Alors, rationaliser la situation dans la mesure du possible; 

Plus de place dans le ventre, hormones en folie, vous avez toutes les raisons sont donc réunies pour vous gêner.

 

Si vous n’avez vraiment pas envie d’essayer les médicaments que les médecins peuvent vous proposer pour limiter les remontées et reflux gastriques, alors vous pouvez très bien essayer les méthodes plus naturelles. En dehors du yoga, il y a aussi l’homéopathie qui peut vous aider y compris si vous êtes enceintes. Car oui, autant les huiles essentielles sont souvent déconseillées (car dangereuses) pour les femmes enceintes, autant l’homéopathe est encore possible. Alors, n’hésitez pas à aller voir des médecins alternatifs, qui ne pratiquent pas l’allopathie, pour évaluer le champ des possibles pour diminuer vos maux d’estomac quand vous êtes enceinte.

En tout cas, rappelez vous surtout que tous ces petits désagréments seront vite oubliés une fois que vous aurez votre enfant dans les bras.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *