17h43.com » Société » Droit » Justice » Délit de diffamation, ce qu’il faut savoir

Délit de diffamation, ce qu’il faut savoir

Dans la vie courante, on est amenés à entendre ou à dire des propos péjoratifs et mensongers à propos des personnes de notre entourage et on a tendance à minimiser l’importance et la gravité de ces propos. Pourtant, des propos de ce genre relèvent de la diffamation.

La diffamation est une accusation fausse et qui porte atteinte à la considération ou à l’honneur d’une personne, elle peut être sexiste, homophobe, raciste ou de n’importe quelle autre nature.

Pour pouvoir parler de diffamation, il faut que la personne incriminée ait prononcé, écrit ou exprimé d’une quelconque façon une allégation d’un fait non avéré  à une autre personne et que cette allégation porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la victime. 

Qu'est-ce que la diffamation ?

Porter plainte pour diffamation

La diffamation est un délit et elle est punissable de lourdes amendes. Le juge peut aussi obliger la personne reconnue coupable de diffamation de publier un démenti ou une mise au point dans un média qu’il aurait utilisé pour diffamer la victime.

Si la personne responsable de la diffamation est connue par la victime, il est possible de lancer une citation directe auprès d’un tribunal mais au préalable. Il faudra réunir les éléments prouvant la diffamation et définir de façon claire et précise l’objet de la diffamation (article de presse, émission de radio, réunion de travail, etc.).

Si l’auteur de la diffamation est inconnu, la victime peut déposer une main courante auprès du commissariat de police ou de la brigade de gendarmerie. 

La suite de la procédure et l’action en justice devant le tribunal nécessiteront l’accompagnement de la victime par un avocat.

 

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *