Sport » S'entretenir » Craquement des genoux, quand faut-il s’inquiéter ?

Craquement des genoux, quand faut-il s’inquiéter ?

Beurre de cacahuète et musculation

Le genou est l’une des articulations les plus importantes du corps humain. Il permet de se tenir debout, de marcher, de se pencher, de plier les jambes pour s’accroupir ou pour soulever des poids.

Lorsqu’on fait de la musculation, les genoux supportent une grande partie de l’effort, que ça soit pendant les exercices du haut du corps ou des jambes, les genoux sont quasiment constamment sollicités, sauf pendant les exercices en position allongée ou assise.

Cet effort constant demandé aux genoux fait que parfois, ils fatiguent plus vite chez les sportifs que chez les sédentaires et des blessures peuvent arriver. D’ailleurs, les blessures aux genoux sont les plus fréquentes et les plus graves chez les sportifs de haut niveau.

Il faut donc être attentif à l’état de ses genoux et les ménager en faisant des exercices d’échauffement des articulations avant le début de chaque séance de sport.

Lorsque les craquements sont naturels

Toutes les articulations peuvent craquer naturellement. Ces sons ont pour origine l’explosion de bulles formées dans le liquide synovial qui sert de lubrifiant à toutes les articulations. Ce genre de bruits est naturel et n’est normalement accompagné d’aucune douleur ou sensation désagréable.

L’articulation du genou connaît aussi ce phénomène et tant qu’il n’est pas trop fréquent et qu’il n’y a pas de douleur, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter.

Toutefois, un craquement qui arrive plusieurs fois la journée et qui est quotidien doit pousser la personne concernée à consulter un médecin.

Quand faut-il s’inquiéter ?

Craquements douloureux du genouLorsque le craquement est accompagné de douleur, il n’est plus naturel et il peut être le signe d’une lésion du genou.

Parmi les causes possibles de craquement douloureux du genou, il y a les lésions soignées et qui ont laissé des dépôts calcaires dans l’articulation, ces dépôts peuvent gêner le mouvement naturel du genou et provoquer les craquements et les douleurs.

Ces bruits peuvent aussi être dus à de l’arthrose qui est une usure anormalement trop rapide du cartilage du genou, cette maladie atteint surtout les personnes âgées.

L’arthrite quant à elle peut toucher des sujets jeunes, c’est aussi une lésion de l’articulation, au niveau du cartilage et qui peut être provoquée par des exercices physiques trop intensifs.

Il y a des craquements pathologiques mais qui ne sont pas toujours accompagnés de douleurs. Ce sont des maladies plus insidieuses car l’absence de souffrance fait qu’elles sont détectées assez tard, voire jamais.

Parmi ces anomalies, il y a l’hyperlaxité  ligamentaire qui est une longueur anormale des tendons qui sont plus longs et plus extensibles qu’ils ne devraient l’être. Il s’ensuit une sorte de « jeu » dans l’articulation, d’où les craquements répétés.

Dans tous les cas, des craquements répétés et quotidiens, accompagnés ou non de douleur doivent alerter sur l’état des genoux et provoquer une consultation chez un médecin.

Ajoutez un commentaire