17h43.com » Maison » Cuisiner » Cours de cuisine » Des cours de cuisine pour tenter de vaincre le cancer

Des cours de cuisine pour tenter de vaincre le cancer

Parfois, il suffit de quelques heures pour retrouver le moral surtout lorsqu’elles sont conviviales. Des personnes atteintes d’un cancer ont tenté d’oublier la maladie pendant des cours de cuisine. Un concept intéressant qui a largement séduit.

Tenter d’oublier le cancer avec la pâtisserie

Les traitements sont essentiels pour vaincre la maladie, mais le moral ne doit pas être négligé. Ce dernier a une importance capitale, mais il est parfois mis de côté. Il est judicieux de trouver quelques astuces pour sortir les patients de leur routine. Ils ont eu l’occasion d’accéder à des cours de cuisine, mais le cancer était tout de même présent. En effet, ces malades ont pu aborder le sujet d’une manière plus décontractée en éveillant leurs papilles. Les traitements, la chimiothérapie, les contraintes… Ces sujets ont été évoqués, mais le stress n’était plus aussi pesant. Les participants se sont ainsi retrouvés autour des ustensiles afin de préparer un bon petit repas.

Le « cooking class in Paris » rencontre un franc succès puisque des amateurs ont l’occasion de se transformer en chefs en l’espace de quelques heures. Au côté de personnes expérimentées, ils apprennent toutes les subtilités de ce domaine.

Des cours de cuisine pour retrouver le moral

Même si les repas construits sont simples, ils acquièrent de nouvelles compétences, ce qui permet par la suite de se diriger vers une alimentation à la fois saine et variée. Cette dernière est délaissée surtout lorsque le quotidien est rythmé par les problèmes de santé. La maladie est évoquée pendant ces cours, mais, à la fin, les soucis se sont envolés comme par magie. Il est important de noter que les patients perdent souvent le goût de la vie, la gastronomie n’est pas un sujet phare. Toutefois, les malades redécouvrent les petits plaisirs autour des fouets, des bols et des appareils électroménagers.

Des participants fiers de leur création

Les cours sont adaptés aux participants même si la fatigue arrive rapidement, mais quelques aménagements sont mis en place. Ils peuvent apprendre à cuisiner dans la joie et la bonne humeur, car l’objectif premier s’articule autour du bonheur. Les yeux se remplissent d’étoiles, pendant quelques heures, ils ont pu envisager le quotidien en pensant différemment à la maladie. Ces instants sont importants, ils permettent de repartir d’un bon pied pour tenter de vaincre ce crabe qui ne cesse de faire des victimes ces dernières années. A la fin, les participants sont heureux de constater que leur gâteau ou leur repas est digne des plus grands.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *