17h43.com » Parents » Actu des parents » La convention des droits de l’enfant: pour que chaque enfant vive heureux

La convention des droits de l’enfant: pour que chaque enfant vive heureux

Parce que dans de nombreux pays les enfants ne sont pas heureux. Ils sont battus, violés, exploités. En 1989, de grands dirigeants de la planète ont adopté la convention des droits de l’enfant à l’ONU.

Cette convention est un texte international qui reconnaît que les mineurs sont des êtres à part entière avec des droits. Le 20 Novembre a été déclaré journée mondiale de défense et de promotions des droits de l’enfant.

Que contient cette convention?

La convention des droits de l’enfant est composée de 54 articles. Parmi lesquels:

  • le droit d’avoir un nom
  • le droit d’aller à l’école
  • le droit d’être protégé des maltraitances
  • le droit de jouer
  • le droit d’être aimé

Cette convention comporte également 4 principes fondamentaux:

  • le droit de vivre, de survivre, de se développer
  • le respect de l’opinion de l’enfant
  • la non-discrimination
  • l’intérêt supérieur de l’enfant

On peut y trouver aussi 3 protocoles facultatifs:

  • il ne faut pas recruter les enfants lors de conflits armées
  • on ne vend pas les enfants, on se les prostitue pas
  • les enfants peuvent porter plainte pour violations de leurs droits auprès de l’ONU quand dans leur pays les recours n’ont pas abouti

Il faut continuer de faire respecter la convention des droits de l'enfant

Bilan 26 ans plus tard

26 ans après avoir été adoptée, on peut remarquer que la convention des droits de l’enfant commence à porter ses fruits:

  • de plus en plus d’enfants sont scolarisés
  • le taux de mortalité infantile a bien baissé
  • moins d’enfants sont obligés de travailler

Mais il ne faut pas pour autant baisser les bras, il faut continuer à se battre pour faire appliquer cette convention. En effet, dans de nombreux pays, les enfants sont encore maltraités. Ainsi, en Syrie, en Irak, des enfants de 8 ans à peine sont recrutés par l’armée, on les apprend à tuer et à torturer. Dans les pays en voie de développement il y a toujours plus d’un milliard d’individus qui n’ont pas accès à l’eau potable.

En début d’année scolaire en France, les instituteurs reprennent avec les enfants les principaux points de cette convention. Ils les incitent à témoigner s’ils sont victimes ou assistent à des violences faites aux enfants. Une convention simplifiée a même été rédigée pour que tous les enfants puissent la comprendre.

Après le Canada et la Suède, la France est un des pays au monde qui respecte le mieux le droit des enfants même s’il existe toujours la pauvreté, même si des enfants sont maltraités, violés. Même si des enfants n’ont pas la chance d’avoir un domicile. Même si beaucoup d’adolescents sortent chaque année du système scolaire sans diplôme en poche.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *