17h43.com » Life Style » Multimedia » Informatique » Conception de circuits imprimés : quels sont leurs usages ?

Conception de circuits imprimés : quels sont leurs usages ?

Les circuits imprimés sont des supports ou des plaques électroniques de tailles moyennes, utilisés afin de servir de liaison entre des équipements ou des composants électroniques, de manière électrique, ce qui va permettre de concevoir le cerveau de la machine, sur lequel on pourra ensuite effectuer des opérations ou des programmes pouvant réaliser plusieurs tâches. Ce, dans le cadre de projets d’études, ou allant plus loin dans le cadre d’une création d’une nouvelle machine intelligente.

Comment confectionner un circuit imprimé ?

L’une des méthodes les plus connues dans la conception est la CAO MÉCANIQUE (conception assistée par ordinateur), qui permet la représentation minutieuse en 3 dimensions du prototype que l’on souhaite fabriquer et y travailler à partir d’un écran. Un circuit imprimé est une plaquette constituée d’une multitude de petits composants de différentes fonctions, tous rattachés les uns aux autres. Chaque petite erreur de construction ou de conception pourrait causer des dysfonctionnements, ou un enchaînement erroné des tâches confiés à ce circuit.

Ces microprocesseurs sont omniprésents dans notre monde moderne, dû à leur importance dans la création d’entités intelligentes pouvant aider les humains dans les tâches quotidiennes. La base de conception de la plupart de ces circuits imprimables est bien le sable, car ils contiennent une partie importante de silicium, qui est extraite des particules de sable en plusieurs étapes, pour aboutir à un bloc de haute pureté qui sera appelé lingot.

Par la suite, ce petit cristal est façonné selon les dimensions voulues et au diamètre souhaité, puis coupé en plusieurs tranches de semi-conducteurs appelés Wafer. Ces semi-conducteurs seront aussi coupés à des tailles précises, en fonction du domaine de leur utilisation, puis ils seront polis, et de là commence l’intégration des transistors.

L’intégration des transistors se fait à l’aide de plusieurs matières et produits spéciaux, qui aideront le maintien de ces derniers à leur place. Ensuite, on y ajoute des micro-fils de liaison entre chaque partie pour constituer une puce.

Finalement, la puce résultante sera raccordée à un boîtier métallique ayant une structure lui permettant de s’intégrer dans les plaques électroniques, ce qui nous donnera à la fin un circuit intégré ou autrement, un microprocesseur.

Conception de circuits imprimés

Quels sont les domaines d’utilisation des circuits imprimés ?

De nos jours, on trouve ces petits composants dans tout ce qui nous entoure. Les circuits imprimés, comme a été cité brièvement plus haut, sont des composants électroniques. Donc, ils sont utilisés principalement dans le domaine de l’électronique.

L’électronique est la portière vers tous les domaines de notre vie moderne, parmi lesquels nous pouvons citer les deux plus grands nécessiteux de microprocesseurs :

  • La médecine : Tous les équipement médicaux dont les hôpitaux ont besoin afin de bien accomplir le devoir de sauver des vies, sont constitués de circuits imprimés pouvant faciliter la tâche des médecins.
  • L’informatique : Tous les ordinateurs, systèmes d’exploitations et outils d’exploitation de l’information, ne peuvent pas avoir de valeur, sans les circuits électroniques permettant de relier logiciel et matériel.
Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *