Santé » Se soigner » Comment soigner une épine calcanéenne : nos solutions

Comment soigner une épine calcanéenne : nos solutions

L’épine calcanéenne est également appelée l’épine Lenoir, et il s’agit d’une affection du pied, survenant généralement à l’âge adulte. Nous allons voir ensemble quelles sont les causes, les symptômes et bien sûr, les traitements de l’épine calcanéenne.

Ce qui peut causer une épine calcanéenne

L’épine calcanéenne peut être causée par des comportements, et par certaines maladies.

  • Le port de talons hauts peut être un facteur de cause
  • L’obésité en est également un facteur d’apparition
  • Le fait d’avoir des pieds plats favorise l’apparition de l’épine calcanéenne
  • – L’apparition d’une fasciite plantaire

Celle-ci se manifeste par une calcification située en dessous du talon, liée à une dégradation des tissus, situés sous le pied. Une apparition de calcium se forme alors, formant cette affection souvent douloureuse.

comment-soigner-une-epine-calcaneenne-tout-savoir-sur-le-sujet

Quels sont les symptômes de l’épine calcanéenne

En cas d’épine calcanéenne, on ressent généralement :

  • – Une douleur en dessous du pied au réveil tout particulièrement
  • – Une difficulté à marcher ou s’adonner à une activité sportive
  • – Une inflammation importante qui sera à l’origine de l’excroissance calcifiée, osseuse, située sous le talon.

Comment soigner une épine calcanéenne ?

On ne peut pas réellement se défaire d’une épine calcanéenne, le phénomène étant irréversible. Mais on peut néanmoins soulager ses symptômes douloureux.

  • Application de poches de glace deux à trois fois par jour durant 10 minutes pour soulager la zone
  • Massages de la zone aussi souvent que possible (éventuellement avec une balle de tennis)
  • Port de semelles pourvues d’une perforation au niveau du talon pour faciliter la marche (semelles sur mesure ou orthèses)
  • Repos pour éviter de solliciter le pied, en excluant certains sports lors des périodes de douleurs
  • Médicaments antalgiques
  • Infiltrations de corticoïdes dans les cas les plus graves

Ajoutez un commentaire