Société » Questions / Réponses » Comment » Comment rédiger un testament ?

Comment rédiger un testament ?

Comment rédiger un testament

Lorsqu’on avance dans l’âge, on commence à se demander ce qui adviendra de ses biens et on envisage de rédiger son testament pour répartir son patrimoine sur ses proches de la façon qu’on pense être la plus juste.

Beaucoup de Français rédigent leurs testaments eux-mêmes, on parle dans ce cas de testament olographe, il est valable et doit être respecté par les héritiers mais il doit être fait conformément à certaines normes.

Rédiger un testamentVoici quelques conseils à suivre si on veut rédiger un testament conforme et valable.

  • On peut rédiger son testament à tout âge, il n’est pas réservé uniquement aux personnes âgées.
  • Le testament a une valeur juridique et légale mais ses consignes ne prennent effet qu’après le décès du rédacteur du testament.
  • Tous les biens peuvent être inclus dans le testament, biens immobiliers, argent disponible sur les comptes en banque, meubles, véhicules, comptes épargne…etc.
  • Pour que le testament soit conforme, il doit être rédigé complètement à la main, par la personne concernée.
  • Il doit aussi être daté (jour, mois, année), et comporter le lieu où a été rédigé le testament.
  • Le document doit être aussi précis que possible, il doit comporter toutes les informations utiles aux héritiers quant à la répartition des biens et n’omettre aucune propriété.
  • On doit aussi désigner précisément les légataires en mentionnant leur noms et prénoms, si deux ou plusieurs personnes de l’entourage du concerné portent les mêmes  noms et prénoms, on doit ajouter une précision pour les distinguer, comme le nom du père, de la mère ou la date de naissance.
  • Pour que le testament ne provoque pas de litige entre les héritiers qui pourraient le contester, il doit contenir une mention explicite qui indique que le document est le testament de la personne concernée. Par exemple, on peut mettre « Ceci est mon testament » au début du document.
  • Pour éviter que le testament soit perdu, détruit ou contesté par un membre de l’entourage du concerné après son décès, il est préférable de l’enregistrer auprès d’un notaire qui l’ajoutera au fichier central des dispositions des dernières volontés qui est obligatoirement consulté par tout notaire chargé de liquider la succession d’une personne défunte.

Ajoutez un commentaire