17h43.com » Maison » Extérieur » Jardin » Comment faire un potager en permaculture ?

Comment faire un potager en permaculture ?

La permaculture est une méthode de culture potagère et maraîchère qui est basée sur l’imitation du rythme naturel des saisons, sur la bonne cohabitation et la collaboration efficace des espèces afin de maximiser le rendement sans utiliser de pesticides ou d’engrais chimiques.

C’est une culture douce et écologique qui permet d’avoir un maximum de fruits et légumes sur une surface limitée tout en protégeant la nature.

Potager en permacultureVoici les grandes lignes à suivre pour convertir son potager en permaculture.

  • Avant de se lancer, on doit se familiariser avec les espèces végétales qui poussent naturellement dans la région, les sélectionner et les trier selon le type de sol dont on dispose.On choisira les plantes les plus adaptées non seulement à la région mais aussi au type de sol, à l’orientation de la parcelle et son ensoleillement.
  • On n’achète que des graines et des plantules bio.
  • Trier les plantes selon leurs besoins en eau et en lumière, leur résistance et leur sensibilité aux maladies, leur taille ou leur volume, ce tri permettra de regrouper les plantes de façon à favoriser leur collaboration et à éviter la concurrence entre elles.
  • Créer dans la parcelle des talus hauts de 20 à 30 cm. Le talus doit être suffisamment large pour y planter au moins deux rangées de plantes mais aussi pas trop large pour faciliter son entretien.
  • On place les plus grandes plantes et les plus résistantes de façon à ce qu’elles fournissent de l’ombre et une protection contre le vent pour les plantes plus petites et plus sensibles.
  • Les plantes les plus sensibles, celles qui nécessitent le plus de soins doivent être placées en bordure de parcelle, près de la maison ou d’une voie d’accès.
  • Planter ensemble les plantes qui ont les mêmes besoins en eau, comme ça on n’aura qu’un seul réglage de l’arrosage à faire.
  • Certaines plantes s’entendent bien, d’autres non, se renseigner sur ce paramètre avant de placer deux plantes côte à côte.
  • On étale de la paille sur les talus, sur les plantules et aux pieds des plantes, ceci les protégera contre les écarts de température et contre la sécheresse.
  • Le compostage est un élément principal de la permaculture, il permet d’utiliser au maximum les ressources du jardin. On installe un bac à compost dans un coin du jardin.
  • L’arrosage est l’autre élément principal de la permaculture, il faut arroser juste ce qu’il faut et quand il faut, de préférence la nuit.
  • Les pesticides, fongicides et engrais chimiques sont à proscrire. En permaculture on n’utilise que des produits naturels.
Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *