Maison » Extérieur » Jardin » Comment construire une cabane perchée dans les arbres ?

Comment construire une cabane perchée dans les arbres ?

Construire une cabane dans les arbres

Avoir une cabane perchée dans les arbres est le rêve de tous les enfants et une fois qu’on est adulte, on peut réaliser ce rêve pour ses enfants mais aussi pour son propre plaisir.

Une cabane perchée peut être un lieu de détente, de repos ou de création, elle peut aussi servir de chambre d’amis ou de lieu de jeu et d’éveil pour les enfants. Il y a mille et une raisons de construire sa propre cabane en bois dans les arbres et pour le faire, il suffit d’avoir les matériaux qu’il faut et un peu de créativité et d’ingéniosité.

Le choix de l’arbre

Comment construire une cabane en bois perchée ?L’arbre qui va accueillir la cabane doit être solide et avoir ses premières branches assez élevées. Cette solidité est en grande partie déterminée par l’essence du bois, certaines sont fragiles et cassantes comme le peuplier, le tremble et le noyer qu’il faut absolument éviter.

Pour installer la cabane, il faut préférer les essences plus robustes comme le hêtre, le platane, l’érable, le tilleul, le cèdre, le chêne, le frêne, le châtaignier, l’épicéa ou le sapin. Toutes ces espèces ont des arbres avec des troncs assez épais et des branches solides et hautes qui faciliteront l’installation de la cabane et lui offriront assez de stabilité.

En plus d’être solide, l’arbre doit avoir une configuration de ses branches favorables à l’installation d’une cabane, des branches trop rapprochées ou trop éloignées compliqueront la construction.

La construction étape par étape

La première étape est la plus compliquée et la plus importante, elle consiste à fixer sur l’arbre la structure sur laquelle sera posé le plancher. Cette structure est composée de solives massives fixées horizontalement au tronc par des câbles d’acier ou un tire-fond. Les solives doivent reposer sur les premières branches de l’arbre qui sont les plus solides et elles doivent être positionnées tout à fait horizontalement.

Une fois les solives posées, on pose le plancher en commençant par clouer des chevrons sur les solives à intervalles réguliers (50 cm) environ, ensuite, on cloue sur ces chevrons les planches ou les panneaux du plancher.

Les murs peuvent être montés sur la terre ferme puis fixée sur la plateforme. Lors du montage du mur, on pense à laisser les ouvertures pour le passage des branches et pour ne pas se tromper il faut prendre les mesures exactes de l’épaisseur de ces branches et de leur distance par rapport au plancher.

Lorsqu’on découpe ces ouvertures, on rajoute une marge de sécurité, les trous doivent être plus larges que l’épaisseur des branches car la cabane ne sera pas complètement fixe, elle bougera avec le vent et avec les mouvements de l’arbre.

Le reste de la construction se fait comme pour une cabane en bois classique.

1 commentaire

  • Bravo pour l’idée, la cabane est splendide, qu’elle bonheur d’avoir un petit coin de rêve comme celui ci ! Ça donne super envie ! On voudrait tous une cabane comme celle-ci moi avec des copains en deux jours en a a fait une mais bien nulle et a terre ^^ bravo pour cette réalisation !

Ajoutez un commentaire