17h43.com » Santé » Centre antipoison : quand faut-il le contacter ?

Centre antipoison : quand faut-il le contacter ?

En premier lieu de cet article, nous tenons à vous délivrer le numéro du centre anti poison en fonction des régions pour que vous puissiez en disposer immédiatement en cas d’urgence :

Île-de-France, Antilles, Guyane : Centre antipoison de Paris 01 40 05 48 48

Auvergne, Rhône-Alpes : Centre antipoison de Lyon 04 72 11 69 11

Corse, Languedoc-Roussillon, PACA, Réunion : Centre antipoison de Marseille 04 91 75 25 25

Bourgogne, Champagne Ardenne, Lorraine : Centre antipoison de Nancy 03 83 22 50 50

Centre et Pays de la Loire : Centre antipoison d’Angers 02 41 35 33 30

Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Picardie : Centre antipoison de Lille 03 20 44 44 44

Basse-Normandie et Bretagne : Centre antipoison de Rennes 02 99 28 42 20

Aquitaine et Poitou-Charentes : Centre antipoison de Bordeaux 05 56 96 40 80

Limousin et Midi-Pyrénées : Centre antipoison de Toulouse 05 61 77 74 47

Alsace et Franche-Comté : Centre antipoison de Strasbourg 03 88 11 65 69

Centre antipoison : quand faut-il le contacter ?

Quand contacter le centre antipoison le plus proche ?

Il sera nécessaire de contacter le centre antipoison par téléphone en cas de doute concernant l’ingestion ou la présence dans votre corps ou celui de l’un de vos proches d’un produit étranger potentiellement dangereux.

Il est préférable de passer un coup de téléphone au centre antipoison rapidement, quitte à le faire pour rien, plutôt que de s’exposer à un risque inutile.

Sachez que ces centres sont à votre disposition en permanence, soit 7j /7 et 24h / 24. Vous pourrez y trouver une écoute active de la part d’un médecin, qui vous donnera les conseils nécessaires pour bien réagir en cas d’intoxication, quelle qu’elle soit.

Vous connaîtrez ainsi la conduite à tenir immédiatement, et ne prendrez pas de risque.

Les bons réflexes

Avant toute chose, on appelle le centre antipoison, le samu, un médecin.

Pensez à téléphoner tout de suite, avant même que les symptômes d’une intoxication n’apparaissent.

On ne fait pas vomir, et on ne fait pas boire de lait non plus à la personne éventuellement intoxiquée.

Pensez à bien conserver près de vous l’emballage du produit, pour donner sa composition exacte aux médecins que vous aurez au téléphone.

En cas d’exposition à un produit dangereux au niveau cutané, on rince tout de suite, le plus longtemps possible, avec de l’eau claire.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *