17h43.com » Santé » Les maladies » Cancer » Cancer du poumon, aussi féminin que masculin aujourd’hui

Cancer du poumon, aussi féminin que masculin aujourd’hui

Si autrefois le cancer du poumon concernait tout particulièrement les hommes, aujourd’hui il est en constante augmentation chez la femme également, et il est fort probable que dans les années à venir, il soit aussi virulent chez ces dames que le cancer du sein. Cela est dû bien sûr à l’augmentation du tabagisme féminin.

Chaque année, 25 000 nouveaux cas sont diagnostiqués, et il s’agit d’un vrai problème de santé publique. C’est le cancer le plus fréquent chez l’homme, pas encore chez la femme mais cela ne saurait tarder avec l’explosion des statistiques concernant les patientes féminines et le cancer du poumon.

Chez la femme donc, on estime que l’augmentation fut de 30% entre 1993 et 2000, un laps de temps très court de seulement 7 ans. Cette tendance n’a évidemment pas diminué depuis, et le cancer du poumon chez la femme est toujours plus important. Il est même possible qu’en 2020, il soit le plus fréquent de tous les cancers.

80% des cancers du poumon sont malheureusement inopérables, de par le fait que l’on ne les ait pas forcément trouvés à temps. Ainsi, ce diagnostic tardif est en cause dans la mortalité bien sûr, et le taux de survie moyen à 5 ans ne dépasse pas 15%, ce qui permet de bien cerner le côté meurtrier de cette maladie.

Nous allons passer en revue au cours de cet article les différents symptômes qui doivent vous alerter et nécessiter alors une consultation médicale. Nous verrons aussi quelques sont les différents facteurs de risque concernant l’une des maladies les plus meurtrières de notre époque.

Cancer du poumon, aussi féminin que masculin aujourd’hui

Quels sont les symptômes du cancer du poumon ?

Généralement, les symptômes sont assez discrets, ce qui explique pourquoi les diagnostics sont relativement tardifs. Il est vrai que de nombreuses personnes sont touchées par le fameux symptôme de la toux, sans pour autant faire partie des patients atteints du cancer du poumon bien évidemment.

En revanche, si vous constatez des crachats de sang, une perte de poids rapide, une douleur dans la poitrine, une voix qui change de son, il faudra très sérieusement songer à consulter de manière à savoir s’il s’agit ou non d’un cancer de ce type.

La radio du poumon est un bon moyen de dépister une tumeur de plus d’1 cm environ. Les fumeurs sont supposés se faire examiner au moins une fois par an.

Quelles sont les causes du cancer du poumon

On ne le dira jamais assez, la cigarette est l’élément déclencheur par excellence, puisque dans 9 cas sur 10, le cancer survient chez des patients fumeurs ou ex-fumeurs. Ainsi, dans 90% des cas environ les tumeurs sont associées au tabagisme. Cela représente une forte proportion : on estime que le cancer du poumon est 25 fois plus fréquent chez un gros fumeur que chez un non-fumeur, une proportion qui laisse comprendre l’effet du tabac sur nos bronches.

C’est bien souvent la durée du tabagisme qui est grave, plus que le nombre de cigarettes fumées sur la période en question.

D’autres facteurs de risque sont également probables, comme le tabagisme passif par exemple, mais aussi les émanations radioactives, l’exposition à certains produits chimiques industriels, tout comme l’amiante notamment.

Pire encore, l’action de l’amiante est 100 fois plus préjudiciable chez les fumeurs que chez les autres, une association qui s’avère donc très dangereuse.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *