17h43.com » Société » Entreprise » Droit des salariés » Burn out : l’épuisement qui touche de plus en plus de salariés

Burn out : l’épuisement qui touche de plus en plus de salariés

Si l’on traduit l’expression burn out, nous obtenons, en Français, « brûler de l’intérieur ». Cela en dit long sur l’état d’épuisement qui touche les salariés français, souffrant de ce phénomène.

En effet, le burn out devient de plus en plus courant. De ce fait, et en raison des nombreux suicides de salariés au cours de ces dernières années, c’est un problème de société largement médiatisé, mais est-il vraiment compris ?

A quoi est-il dû ? Comment les travailleurs peuvent-ils arriver à un tel niveau de stress ? C’est ce que nous allons voir, dans cet article.

Burn out : l’épuisement qui touche de plus en plus de salariés

Le burn out, la définition

Le burn out, ou syndrome d’épuisement professionnel est en réalité un épuisement du salarié. En découle un désintéressement vis-à-vis de son travail, ainsi qu’un profond sentiment d’échec, d’incompétence et de frustration.

La définition du burn out ne suffit toujours pas aujourd’hui pour que ce phénomène soit considéré comme étant une maladie professionnelle.

Le burn out, à quoi est-il dû

La principale cause du burn out est bien le stress professionnel chronique. Ce stress peut lui-même être dû à une surcharge de travail, à une pression ressentie sur le lieu d’exercice, ou même en raison d’une relation tendue entre l’employé et son patron, ou ses collègues.

Le salarié touché par le burn out ne parvient plus à assumer ses tâches ni son environnement professionnel, comment à perdre pied. Manque d’énergie, de motivation, l’estime de soi est également en baisse.

Comment reconnaître un salarié souffrant de burn out ?

Comme nous l’avons dit plus tôt, il est possible de reconnaître un salarié touché par le burn out lorsque ce dernier montre des signes de désintéressement, vis-à-vis de son travail, ainsi qu’une fatigue chronique. Mais ce n’est pas tout.

En effet, on remarque chez les sujets des troubles physiques, comme des insomnies, un manque d’appétit ou encore des maux de tête relativement violents, ainsi que des troubles psychiques. L’irritabilité, l’agitation, la peur ou encore l’ennui peuvent être les signes d’un burn out.

Il devient également plus difficile de prendre des décisions, dû au manque d’épanouissement au travail.

Enfin, les familles du salarié victime pourront remarquer un changement de comportement, comme un repli sur soi, ou encore de l’hyperactivité.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *