17h43.com » Parents » Grossesse » Avortement: tout ce qu’il faut savoir sur la question

Avortement: tout ce qu’il faut savoir sur la question

L’avortement existe depuis la nuit des temps : en effet, durant l’Antiquité déjà, on pratiquait l’interruption volontaire de grossesse, preuve en est, celle-ci fut interdite par le Code de Hammurabi, qui date de 1750 avant JC. Ainsi, il s’agit d’une pratique ancestrale, que de vouloir tenter de contrôler la fécondité. Néanmoins, depuis cette époque, les droits ainsi que les méthodes ont beaucoup évolué, et heureusement.

Si autrefois celui-ci était très dangereux, puisqu’effectué avec des moyens rudimentaires, il est aujourd’hui légal de se faire avorter, à condition bien sûr de respecter les règles inhérentes à cette pratique.

C’est en 1975 que la Loi Veil permit de dépénaliser cette pratique, ainsi l’avortement légal en France, bien qu’il semble être acquis, n’est possible que depuis une quarantaine d’années seulement.

Comment avorter et quelles sont les différentes règles au niveau légal, ainsi que les possibilités qui existent pour le faire ? C’est ce que nous allons voir au cours de cet article, qui est dédié à l’avortement en France, et à toutes ses spécificités.

Avorter : quelles sont les règles vous permettant de le faire ?

Avortement, un droit qui vous concerne

Aujourd’hui il est possible en France de pratiquer un avortement, tout en étant dans la légalité la plus totale. Il s’agit d’un droit, qui a été offert aux femmes, que de pouvoir dans un temps bien défini, interrompre leur grossesse, quelles que soient les raisons qui motivent ce désir.

Combien de temps pour avorter ? Sachez qu’en France, le délai de l’avortement est situé à 12 semaines, soit 14 semaines depuis vos dernières règles. Il est rigoureusement nécessaire de vous lancer dans cette démarche dès que votre décision est prise, afin de ne pas dépasser ce délai, et donc de pouvoir avorter dans les règles.

Il faut savoir que d’autres dispositions existent en matière d’avortement, et celui-ci peut être décidé pour des raisons médicales. On parle alors d’interruption médicale ou thérapeutique de grossesse. Celui-ci n’est pratiqué qu’en cas de danger effectif pour la femme, ou si l’enfant à venir est atteint d’une maladie grave, portant atteinte à sa santé future.

Deux méthodes pour pratiquer l’avortement

Il existe deux types d’avortements distincts, et on pourra choisir en fonction du délai, l’une ou l’autre des deux méthodes mises à la disposition des femmes.

  • L’avortement médicamenteux : Il peut être effectué jusqu’à la 5ème semaine de grossesse, sauf cas particuliers. En effet, s’il est pratiqué au sein d’un hôpital ou d’une clinique, sous surveillance, on pourra repousser le délai jusqu’à 7 semaines de grossesse.
  • L’avortement instrumental : Celui-ci est en revanche possible jusqu’à la 12ème semaine de grossesse, soit jusqu’à la fin du délai légal. Il diffère dans la mise en oeuvre, puisqu’il s’agira d’une intervention?
Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *