17h43.com » Société » Questions / Réponses » Devenir accueillant familial, les conditions

Devenir accueillant familial, les conditions

Avez-vous déjà entendu parler des personnes qui sont accueillant familial ? Pour être accueillant familial, il vous faut être en mesure d’apporter une aide (hébergement, nourriture) à des personnes qui ne sont plus en état de vivre seul. Notamment les seniors.

Un accueillant familial est une personne qui accueille chez lui des personnes âgées, s’en occupe et en prend soin. Il est rémunéré pour assurer à une ou plusieurs personnes âgées, toit, nourriture et prise en charge des activités de ces personnes. Ceci est  possible pour les personnes qui possèdent ou louent des maisons spacieuses. Sous quelques conditions, toute personne titulaire d’un agrément délivré par le conseil général de son département, une personne, seule ou en couple, peut gagner de l’argent en acceptant la prise en charge d’une personne âgée de 60 ans ou plus, en convalescence ou en bonne santé. L’accueillant peut être rémunéré par la personne qu’il héberge ou par l’organisme qui l’a employé.

Accueillant familial

Quelles conditions pour être accueillant familial ?

Pour devenir accueillant familial, il faut être en mesure d’assurer à la personne hébergée :

  • Une chambre de 9 m2 au minimum.
  • Le droit à toute personne accueillie d’accéder aux espaces communs : toilettes, salle de bains…
  • Une présence permanente auprès de la personne âgée. En cas d’absence, un remplacement doit être garanti.
  • Les visites de contrôle médical nécessaires aux personnes accueillies.

Une formation est dispensée dans certains départements comme il existe des associations qui mettent en relation des accueillants avec des personnes âgées nécessitant d’être hébergées.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *