Santé » Bien se nourrir » La malnutrition

L’anorexie mentale est une maladie qui touche plus volontiers les femmes, et qui a trait à l’alimentation. Il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire en effet, qui se traduit par l’apparition de problèmes liés à l’appétit. Dans le cas de l’anorexie, c’est un manque d’appétit qui surviendra, et la victime de ce trouble aura tendance à supprimer petit à petit toute forme d’alimentation.

C’est bien souvent par le biais d’un simple régime que les premiers troubles vont apparaître. La patiente a généralement une vision d’elle-même qui est biaisée, et elle se verra plus “grosse” qu’elle ne l’est en réalité : cela induira petit à petit une envie de maigrir toujours davantage. La patiente va s’affaiblir de plus en plus, avoir des problèmes de dénutrition potentiellement graves, et cela pourra se terminer de manière tragique, si l’anorexie n’est pas traitée à temps.

aider une personne anorexique

Une maladie potentiellement mortelle

Si vous avez près de vous quelqu’un qui semble être atteinte d’anorexie, sachez que vous allez devoir vous montrer convaincant afin de lui proposer de consulter, si ce n’est pas déjà le cas. Il va de votre devoir de porter secours à une personne anorexique femme ou homme, puisque sa survie peut en dépendre. N’hésitez pas à avertir ses proches également, pour qu’une prise en charge soit possible.

Et bien évidemment, c’est une psychothérapie et éventuellement une hospitalisation qui seront nécessaires pour que la personne anorexique soit en mesure de reprendre le contrôle, et de changer la vision qu’elle a d’elle-même petit à petit.

Cela nécessite un travail acharné, mais rien n’est impossible : il vous incombera de faire en sorte que cette personne qui vous est proche puis être aidée et parvenir à s’en sortir. C’est possible !

L’anorexie n’est pas un problème à prendre à la légère. Aussi, si vous connaissez un proche ou un ami qui en souffre, il est nécessaire de proposer votre aide. En effet, l’anorexie peut être mortelle, ou alors engendrer de longs mois de traitement à l’hôpital, ainsi qu’une thérapie.