17h43.com » Psychologie » Conseils de psychologue » Enfant battu : comment savoir s’il subit des violences

Enfant battu : comment savoir s’il subit des violences

Dans votre entourage, vous connaissez un enfant qui pourrait se trouver dans une situation difficile ? Parfois, il est impossible d’imaginer qu’un proche, ou même un membre de votre famille, pourrait faire subir de tels sévices. Cependant, si vous avez des doutes, il est important de connaître les signes qui ne trompent pas, pour ensuite faire ce qui est juste : dénoncer les violences faites à l’enfant. En effet, certaines choses ne laissent pas la place aux suppositions : des blessures visibles ou un comportement anormal peuvent être des signes équivoques d’un enfant battu.

Pour signaler des agissements de ce type, il est fortement conseillé de contacter SOS enfant battu.

Enfant battu

Enfant battu : reconnaître les signes

Des blessures visibles

Vous avez constaté que l’enfant présente des blessures sur le corps : coupures, brûlures ou bleus, se sont en général des signes qui prouvent que quelque chose ne va pas. Mais attention, avant de tirer des conclusions trop hâtives. Il existe peut-être une autre explication, comme une maladie ou tout simplement une bagarre à l’école.

L’emplacement des blessures

Un autre signe, qui peut vous amener à penser que l’enfant puisse être battu, est l’emplacement des brûlures, des bleus ou des ecchymoses. En effet, une égratignure sur le coude, les genoux ou le front peut être seulement due à une mauvaise chute. Mais, si vous constatez des marques de violence au niveau du cou, du dos, des cuisses ou de la main, alors c’est peut-être le signe de maltraitance. De plus, la forme de la blessure peut également être un indice. Une emprunte de main ou d’un objet comme un bâton ou une ceinture doivent vous alerter.

D’autres signaux doivent également susciter votre attention : le changement de comportement.

Le changement de comportement chez l’enfant battu

L’enfant manifeste de la peur ou de la nervosité

Les enfants victimes de violence ont en général un comportement peureux ou nerveux, notamment lorsqu’ils sont confrontés à des cris ou des gestes brusques. Si vous constatez qu’il se cache le visage, ou a tendance à se recroqueviller sur lui-même, ce sont encore des signes de maltraitance qui viennent s’ajouter à votre hypothèse.

Un comportement violent peut traduire une maltraitance

Les enfants ont tendance à reproduire le comportement dont ils sont victimes à la maison. De ce fait, l’agressivité est également un signal d’alerte. S’il se bat régulièrement dans la cour de récréation, il y a peut-être de quoi s’inquiéter.

Les bons gestes

Lorsque vous n’avez plus aucun doute, quant à la maltraitance d’un enfant, il est fortement déconseillé d’agir seul. Au lieu de cela, un numéro a été mis en place, pour signaler ce type de dérives. Contactez le 119 SOS enfant battu à tout moment. Ce service est disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il est gratuit et surtout confidentiel. Des travailleurs sociaux se rendront ensuite au domicile de l’enfant, pour discuter de la situation. Si nécessaire, un juge interviendra, pour le bien de l’enfant.

Continuer la lecture sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *