Life Style » Auto / Moto » Permis de conduire » Quelle durée pour le permis probatoire ?

Quelle durée pour le permis probatoire ?

Quelle durée pour le permis probatoire

Quand on obtient le permis de conduire, on commence avec six points. Le jeune conducteur est soumis à certaines restrictions, la vitesse par exemple est limitée à 80 km/h hors des agglomérations (et de 110 km/h sur les sections d’autoroutes (là où la vitesse normale est de 130 km/h). Les points de son permis probatoire sont soumis à un changement selon la bonne conduite ou non du jeune conducteur. À la suite de chaque année sans infraction, il obtient 2 points supplémentaires sur son permis (3 pour les personnes ayant obtenu leur permis en conduite accompagnée). Ainsi, à l’issue de 3 ans de conduite sans infraction (2 ans pour les personnes ayant obtenu leur permis en conduite accompagnée) le capital du permis probatoire est porté à 12 points.

Permis probatoire

Perte des points en période probatoire

Pendant toute la durée du permis probatoire, le conducteur est susceptible de perdre des points. Ce fait reste relatif au genre de l’infraction commise. Ainsi, il risque une perte allant de 1 point jusqu’à un retrait total du solde des points du permis probatoire. Le retrait de points sur le permis est :

  • Perte de 1 ou 2 points : le retrait de 1 point en cas de simples infractions (excès de vitesse < 20 Km/h, chevauchement d’une ligne continue…), ou de 2 points (Excès de vitesse ≥ 20 et < 30 Km/h, accélération de l’allure d’un véhicule sur le point d’être dépassé, circulation ou stationnement sur un terre-plein central d’autoroute, utilisation d’un téléphone tenu en main…)
  • Perte de 3 points : (Circulation sans motif sur la partie gauche de la chaussée, franchissement d’une ligne continue,…)
  • Perte de 6 points : en cas de faute grave, par exemple lors de conduite en cas d’ivresse.

 

Ajoutez un commentaire