Parents » Enfance » Bébé » Sommeil de bébé » Bébé ne veut pas dormir : comment faut-il s’y prendre ?

Bébé ne veut pas dormir : comment faut-il s’y prendre ?

bebe ne veut pas dormir

A partir de deux mois, bébé est capable de faire la différence entre le jour et la nuit, mais il a du mal à alterner les deux rythmes jusqu’à ses six mois. C’est à partir de cet âge là qu’il est important d’initier son enfant à dormir seul, en lui aménageant son propre espace avec un rituel particulier au moment de la coucher.

bebe veut pas dormir

Bébé veut pas dormir : comment préparer son lit?

Afin d’apprendre à son enfant à aller dormir dans son propre lit, il est important de bien lui préparer son espace personnel avec un lit douillet mais surtout aux normes, qui sera à la fois confortable et sécurisé. Qu’il s’agisse d’un lit dans une chambre propre à son enfant s’il y a de l’espace, ou en aménageant un coin propre à bébé dans la chambre des parents. De cette façon, l’enfant apprendra qu’il a un espace propre à lui qui sera réservé à son sommeil.

Pour donner une atmosphère agréable à son enfant, il suffit de bien choisir les draps et accompagner son lit d’un doudou douillet. En ce qui concerne la température de la pièce, il est important de garder une moyenne de 19 à 20° pour ne pas trop chauffer la pièce et causer une gêne chez le bébé.

Mon bébé ne veut pas dormir dans son lit, que faire?

Si malgré tous vos efforts votre enfant pleure toujours au moment d’aller au lit, il est important d’adopter certain rituels à répéter chaque soir. Après le dîner, un petit bain fera le plus grand bien à votre enfant et le calmera pour le reste de la soirée. Pour ne pas trop exciter son enfant, évitez de l’exposer à des activités qui le rendront nerveux. Sensations fortes et jeux trop brutaux sont à proscrire le soir, car le coucher se prépare bien avant d’aller au lit.

Une fois que l’enfant sera dans sa chambre, effectuez votre petit rituel pas plus de 5 à 10 minutes. Petits câlins, berceuse ou petite histoire pour le mettre en condition suffiront. Il ne reste plus qu’à le border, tétine à la bouche si besoin et le doudou pour tenir compagnie.

Voilà votre enfant est fin prêt à dormir, s’il le faut une petite lumière discrète peut être laissée allumée. Et pas besoin de rester près de lui pour surveiller qu’il dort bien, le moment est venu de quitter la pièce.

Si l’enfant continue à pleurer et à réclamer votre présence il suffit de le rassurer en lui parlant, en lui assurant que vous serez juste à coté pour le retrouver le lendemain matin. pour calmer ses pleures vous pouvez venir vérifier que sa tétine est bien là et le couvrir à nouveau, à des fréquences toujours plus éloignées jusqu’à ce qu’il s’en dorme.

Ajoutez un commentaire